Iran : attaque imminente contre ses milices dans l’est de la Syrie?

Publié par

L’Iran craint une attaque imminente contre ses forces dans l’est de la Syrie

L’Iran se prépare à une attaque d’Israël ou des forces de la coalition, à la frontière syro-irakienne, et déploie des systèmes de défense aérienne pour protéger les milices. Le même mouvement se produit à la frontière avec Israël où le Hezbollah se renforce, avec l’aide d’une défense aérienne.  Apparemment, l’attaque d’hier contre La position iranienne de collecte de renseignements est liée au renforcement de ces forces.

 

Le Centre syrien des droits de l’homme a dévoilé, il y a quelques jours, une alerte iranienne, dans le nord-est de la Syrie, où la dictature des Mollahs engrange des forces des Gardiens de la révolution et transfère des missiles anti-aériens dans les zones rurales de Deir Ez-Zor, en prévision d’une attaque israélienne ou de la coalition internationale.

 

L’Observatoire syrien a déclaré que les milices dirigées par les Gardiens de la révolution iraniens on1t lancé un avertissement à la périphérie d’al-Mayadin, à l’est de Deir Ez-Zour, au même moment où plus de 20 véhicules chargés de mitrailleuses antiaériennes lourdes étaient déplacés près du temple Ein Ali à la périphérie.

 

L’observatoire a noté qu’il y a quelques jours, les milices ont mis en place un système de défense aérienne portable dans la zone des fermes à la périphérie de la ville de la province d’al-Mayadin, sur laquelle sont installés des missiles sol-air camouflés.

 

Au début du mois les Gardiens de la Révolution ont installé un système radar pour la détection des survols, dans une zone de fermes, où se trouvait regroupé le plus grand rassemblement d’Iraniens à la périphérie d’al Mayadin.

Des sources de l’Observatoire syrien des droits de l’homme ont rapporté que la milice des gardiens de la révolution iranienne a établi un « radar » pour détecter les vols. Ils agissent sous la supervision d’experts de Téhéran, à l’intérieur de la zone agricole. Le système a la plus grande portée que les Iraniens ont installée à la périphérie de la ville d’al-Mayadin dans le secteur oriental de la zone rurale de ​​Province de Deir a-Zour.

La zone décrite ci-dessus est la plus grande colonie iranienne en territoire syrien.

Des experts militaires iraniens ont supervisé l’installation du radar, l’ont installé et l’exploitent à présent pour surveiller toute la région.

Le CCG travaille sur une défense antimissile conjointe : Bahreïn | Al Arabiya anglais

Crédit : Amram Elmaleh du Conseil des experts, crédit photo – Al-Arabiya

Laisser un commentaire