Meurtre d’Esther Horgan : le suspect parle

Publié par

Meurtre d’Esther Horgan: le suspect a affirmé dans l’enquête qu’il avait été affecté par la mort d’un prisonnier de sécurité qu’il connaissait

בתום מצוד של 4 ימים: נעצר פלסטיני בחשד למעורבות ברצח אסתר הורגן

La publication a été autorisée aujourd’hui (lundi) que Muhammad Maruh Kabha, 40 ans (ci-dessus), du village de Tora al-Gharbiya, près de Jénine, est le suspect du meurtre d’Esther Horgan z’l qui a eu lieu il y a environ deux semaines. Il a déjà purgé plusieurs peines de prison pour activité terroriste. Avec lui, quatre autres suspects ont été arrêtés pour l’avoir aidé à se cacher des forces de sécurité après l’attaque. L’interrogatoire du suspect est également en cours et, à la fin, il devrait être jugé devant le tribunal militaire de Samarie.

Au cours des activités opérationnelles et de renseignement, en coopération avec les forces de sécurité (Duvdevan, Parachutistes) et les combattants de Tsahal, un habitant du village de Tora a été arrêté quatre jours après (le meurtre) pour être interrogé par le Shin Bet, en tant que suspect du meurtre brutal de Horgan. Il a tué sur fond de motivations « nationalistes » (i.e : terroristes) et a fourni plus de détails sur lson basculement vers le crime antisémite.

Esther Horgan (Photo: avec l'aimable autorisation de la famille)Esther Horgan (Photo: avec l’aimable autorisation de la famille)

Kabha a admis qu’environ un mois et demi avant le meurtre, il avait décidé de mener une attaque , entre autres après avoir été affecté par la mort d’un prisonnier de sécurité qu’il connaissait, Kamal Abu Aar, décédé en prison des suites d’une maladie. À cette fin, il est arrivé sur les lieux de l’attaque par une brèche dans la clôture de sécurité, à la faveur de sa connaissance de la zone. Après avoir remarqué que le trafic était léger et que des citoyens israéliens traversaient la zone, il a décidé que c’était le bon endroit pour mener l’attaque.

L’enquête a également révélé que le jour du meurtre dans l’après-midi, alors qu’il se trouvait dans la forêt près de l’implantation de Tal Menashe dans le but de se livrer à la contrebande de cigarettes à travers la clôture, le suspect s’est approché de la forêt près de l’implantation. Quelques heures plus tard, il a identifié une femme juive marchant seule, l’a agressée et assassinée. Dans les jours qui ont suivi l’attaque, il a fait appel à ses proches et connaissances dans le village de Deir al-Ghusson, qui l’ont aidé à se cacher des forces de sécurité.

www.maariv.co.il

Laisser un commentaire