Réchauffement des relations Israël-Europe à la lueur des Accords d’Abraham?

Publié par

Les relations Israël-Europe s’améliorent et se réchauffent grâce aux accords d’Abraham – Exclusivité

Le ministère des Affaires étrangères est également en dialogue avec l’UE et les États membres individuels pour arrêter les constructions illégales de l’Union Européenne dans la zone C de la Judée-Samarie et pour coordonner tout autre conception de bâtiment avec Israël.

Par LAHAV HARKOV   5 JANVIER 2021 07h52

Un drapeau de l'Union européenne flotte devant le siège de la Commission européenne à Bruxelles, Belgique, le 19 décembre 2019 (crédit photo: REUTERS / YVES HERMAN)

Un drapeau de l’Union européenne flotte devant le siège de la Commission européenne à Bruxelles, Belgique, le 19 décembre 2019.(crédit photo: REUTERS / YVES HERMAN)

Le ministère des Affaires étrangères voit des tendances positives dans les relations Israël-Europe et a même convaincu certains des sceptiques au sujet des Accords d’Abraham .«Pendant des années, les États européens ont lié le développement des relations avec Israël au conflit avec les Palestiniens», a déclaré lundi le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi lors d’une vidéoconférence avec les ambassadeurs israéliens à travers l’Europe. «L’objectif du ministère a été de réduire la tension, d’entretenir la connexion et de continuer à faire progresser le dialogue bilatéral tout en traitant la question palestinienne.»

Ashkenazi a déclaré que l’amélioration des relations avec l’Europe était sa priorité depuis son entrée en fonction en mai, et sur ce front, il a recherché «un dialogue direct, positif et constructif», par opposition à une «diplomatie mégaphone». La directrice générale adjointe du ministère des Affaires étrangères pour l’Europe, Anna Azari, a déclaré qu’il y a un an, lorsqu’elle a préparé son programme de travail pour 2020 et examiné les défis et les objectifs à venir, la possibilité qu’Israël puisse étendre sa souveraineté à certaines parties de la Judée et de la Samarie était en haut de l’ordre du jour.

Anna Azari

«Il y avait des prévisions catastrophiques de tensions à tous les niveaux», a déclaré Azari.

Mais une fois l ‘« annexion » suspendue, au profit des accords d’Abraham signés avec les Émirats arabes unis et Bahreïn, «nous avons eu deux à trois mois d’inversion de tendances, même de manière exagérée, que bientôt nous serions en mesure de résoudre « tous nos problèmes » avec l’Europe », A-t-elle raconté. Maintenant que la poussière est retombée, Azari a déclaré que l’atmosphère de dialogue avec les pays européens s’était encore considérablement améliorée par rapport à ce qu’elle était il y a un an.

jpost.com

(à suivre… car tout n’a jamais été aussi simple qu’un rayon de soleil sur le vieux Bruxelles…)

Laisser un commentaire