Un membre du JIP tué, trois suspects arrêtés lors d’une opération de Tsahal à Jénine

Publié par

 

 

Les forces spéciales de Tsahal opèrent à Jénine le 9 avril 2022. (CRÉDIT : UNITÉ DE PORTE-PAROLE DE Tsahal)

Les forces de Tsahal et de la police des frontières sont entrées dans la région de Jénine samedi matin en réponse à l’attaque terroriste meurtrière de Tel-Aviv jeudi soir.

Israeli military vehicles are stationed by the Palestinian refugee camp of Jenin. (Photo by JAAFAR ASHTIYEH / AFP)

Par ELIAV BREUER

Publié:  9 AVRIL 2022 14:23

Les forces spéciales de Tsahal et les forces de la police des frontières ont essuyé des tirs pendant la nuit et samedi matin à Jénine et dans les environs. Les forces ont arrêté trois suspects liés à Ra’ad Hazem, le terroriste qui a assassiné de sang-froid trois Israéliens jeudi à Tel-Aviv, blessant une douzaine d’autres personnes. Un membre du Jihad islamique palestinien (JIP) a été tué pendant les combats, alors qu’aucune victime israélienne n’a été signalée.

 

L’opération faisait partie de la campagne plus large « Brisons la vague » visant à stopper le déferlement actuel d’attentats sur le centre d’Israël. L’opération présente comprenait deux efforts. Le premier consistait à cartographier la maison du terroriste. Cela a été réalisé par le Sayeret Golani avec des troupes du génie.

 

Le deuxième volet visait à arrêter les suspects impliqués dans l’attaque. L’unité de commando Duvdevan ainsi que les troupes de la police des frontières et les combattants infiltrés ont opéré dans un certain nombre d’endroits. Ils ont arrêté les deux membres qu’ils recherchaient, mais en ont aussi arrêté un troisième et l’ont évacué pour des soins médicaux après qu’il a été grièvement blessé après avoir tiré sur les forces.

Le père du terroriste a salué l’attaque  et les forces de sécurité enquêtent pour savoir si Hazem a été aidé à la planifier et à l’exécuter. Son père a également refusé une convocation à l’unité d’enquête de Tsahal, affirmant que si l’armée israélienne le voulait, elle devait venir le chercher, a rapporté KAN.

Un M16 saisi lors d'un raid de Tsahal dans la région de Jénine à la suite de l'attaque terroriste du 7 avril à Tel-Aviv. (crédit : UNITÉ DU PORTE-PAROLE de Tsahal)

Un M16 appartenant à Ahmed Al-Saadi, qui a été liquidé lors d’un échange de tirs contre les forces de Tsahal, saisi lors d’un raid dans la région de Jénine à la suite de l’attaque terroriste du 7 avril à Tel-Aviv. (crédit : UNITÉ DU PORTE-PAROLE de Tsahal)

 

Des échanges de coups de feu ont été signalés entre des membres palestiniens et les forces de Tsahal. De nombreux organes de presse ont rapporté qu’au moins un Palestinien du Djihad islamique avait été tué et 13 blessés, dont trois grièvement.

 

Les médias palestiniens ont identifié le Palestinien mort comme étant Ahmed Al-Saadi. Les premiers rapports indiquaient qu’il était membre du Jihad islamique palestinien (JIP) Saraya Al-Quds et qu’il était commandant sur le terrain des Brigades de Jénine.

Les forces de Tsahal ont également saisi son fusil M16 qui était utilisé contre elles.

 

Les mosquées locales ont utilisé leurs systèmes de haut-parleurs pour appeler les habitants à participer au combat, ont montré des vidéos sur les médias palestiniens.

 

Des activités militaires ont été signalées dans la ville de Deir Ghazala, à environ 9 km au nord-est, et à Burkin, à l’ouest de Jénine.

« Tsahal continuera de mener des opérations de prévention du terrorisme et des arrestations à tout moment et en tout lieu nécessaire, afin de prévenir les attaques terroristes et d’assurer la sécurité des citoyens de l’État d’Israël », a déclaré le porte-parole de Tsahal.

 

L’armée israélienne a annoncé samedi qu’elle déployait trois autres compagnies pour sécuriser la ligne Seam.

 

Hazem a été localisé tôt vendredi matin caché près d’une mosquée à Jaffa et a été tué dans une fusillade avec des membres du Shin Bet (service de sécurité israélien).

 

Il a tué deux Israéliens, les amis deux Tomer Morad et Eitam Megini, en leur tirant dessus à l’arme de poing à bout portant, jeudi soir et a réussi à s’échapper. Une troisième victime, Barak Lofan, a été grièvement blessée et est décédée vendredi.

 

Sept autres personnes étaient toujours hospitalisées à la suite de leurs blessures samedi matin, dont trois dans un état grave, a rapporté KAN.

 

jpost.com/breaking-news

Un commentaire

Laisser un commentaire