Bennett à Poutine : chasser l’Iran de Syrie est salutaire pour la Russie

Publié par

Bennett a atterri en Russie pour une réunion avec Poutine et il prétendra qu’Affaiblir l’Iran en Syrie est bon pour les Russes aussi

Le Premier ministre s’est rendu à Sotchi avec son entourage et s’entretiendra avec le président russe de la présence continue de l’Iran en Syrie, des prisonniers et des personnes disparues à Gaza ainsi que des événements marquant le 30e anniversaire des relations entre les deux pays. Zeev Elkin le rejoint et servira d’interprète, comme c’était déjà le cas avec Binyamin Netanyahu.

Le Premier ministre Naftali Bennett a atterri ce matin (vendredi) à Sotchi, en Russie, où il rencontrera pour la première fois le président Vladimir Poutine. La réunion devrait durer environ deux heures, et à ce stade, une réunion prolongée n’est pas prévue – mais il y aura des réunions parallèles entre les hauts fonctionnaires.
 
 
 
Avant de partir pour Sotchi, Bennett a déclaré que « les relations entre la Russie et Israël constituent un volet important de la politique étrangère d’Israël, à la fois en raison du statut spécial de la Russie dans la région et de son statut international, et en raison du million et demi de russophones en Israël, qui sont un pont entre les deux pays. « La politique étrangère et le statut international d’Israël (Accords d’Abraham, Azerbaïdjan…) se renforcent considérablement, il y a de grandes énergies, et la direction suivie est très bonne. »
4 Voir la galerie

Naftali Bennett Vladimir Poutine

Bennett et Poutine. La question des prisonniers et des personnes disparues sera également soulevée
( Photo: Jonathan Zindel, AP )
 

Le Premier ministre Naftali Bennett a effectué sa première visite diplomatique en Russie

Bennett avant le décollage
( Photo: GPO )
Le Premier ministre est accompagné du conseiller à la sécurité nationale Eyal Hulta, de la conseillère politique Shimrit Meir, du secrétaire général militaire Avi Gil, du porte-parole Matan Sidi et du ministre de la Construction et du Logement Zeev Elkin, qui servira également d’interprète entre les parties.
 
Shimrit Meir
Il était important pour Bennett d’inclure Elkin afin de confirmer la continuité dans les relations israélo-russes, car Elkin accompagnerait également les rencontres de Benjamin Netanyahu avec Poutine. Le ministre de la Construction et du Logement est considéré comme l’un des plus grands experts du pays sur les relations entre les deux nations, et il a également participé aux discussions préparatoires de la réunion.
 

 
Il s’agit d’une importante réunion d’introduction qui vise à créer un lien direct entre les deux dirigeants – qui se sont déjà entretenus deux fois – et à approfondir cette relation » entre eux. Dans la deuxième conversation, Bennett a appelé Poutine pour lui souhaiter bonne chance pour son anniversaire, les deux se sont plongés dans une conversation sur des questions historiques et le Premier ministre a insisté sur le rôle historique de la Russie dans la victoire sur l’Allemagne nazie.

Le président russe Vladimir Poutine

La coordination entre Tsahal et l’armée russe sera discutée.
( Photo: Reuters )
L’une des questions à soulever lors de la réunion est la poursuite de l’établissement de l’Iran en Syrie. Bennett fera comprendre à Poutine que, de l’avis d’Israël, l’affaiblissement de l’Iran en Syrie est salutaire pour la Russie et que, de ce point de vue d’Israël toujours, il existe ici une identité d’intérêts russo-israélienne. Le Premier ministre fera clairement savoir qu’Israël n’acceptera pas la présence de Téhéran à Damas et continuera à maintenir sa liberté d’action.
Les deux hommes d’Etat devraient également discuter de la question des prisonniers et des personnes disparues, sur fond d’informations selon lesquelles la Russie aide à localiser les ossements de l’espion israélien Eli Cohen. Les dirigeants discuteront également de la coordination entre Tsahal et l’armée russe, après que les Russes ont cherché à réduire le délai d’avertissement avant les attaques israéliennes en Syrie.
 
Autres questions à soulever entre Bennett et Poutine : les événements marquant le 30e anniversaire des relations entre les deux pays, les questions bilatérales et la demande russe de reprendre des propriétés et de bénéficier d’une exonération de taxes foncières du tribunal à Jérusalem.

Zeev Elkin dans une interview au studio

 
( Photo: Hadar Yoavian )

Zeev Elkin

Les deux dirigeants se rencontrent dans le contexte d’informations selon lesquelles Israël a augmenté ces derniers mois le rythme des attaques (estimations de la Guerre entre les guerres) contre des cibles iraniennes en Syrie.
 
Selon des informations étrangères, Israël a récemment tué, sur le plateau syrien du Golan, Medhat al-Saleh, un ancien prisonnier de sécurité installé en Syrie, qui est devenu agent de renseignements et conseiller de Bashar Assad.
Israël se prépare à la possibilité que la réunion soit prolongée et Bennett devrait ensuite rester à Sotchi jusqu’à samedi. Cependant, selon les premiers plans, le Premier ministre devrait retourner en Israël avant le début du Shabbat. Hier soir, quelques heures avant le départ de Bennett pour la Russie, le bureau du président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé que les deux hommes s’étaient parlé. Le bureau du président de Kiev a déclaré avoir remercié Bennett pour « le soutien constant d’Israël à la souveraineté ukrainienne et à l’intégrité de son territoire, en particulier devant les Nations Unies. 
 

Itamar Eichner | Mis à jour:06:47
 

Un commentaire

Laisser un commentaire