L’Iran ouvre un nouveau terminal pétrolier dans le golfe d’Oman pour contourner Ormuz

Publié par

Le président sortant Hassan Rouhani a inauguré jeudi 22 juillet le nouveau projet de transfert de pétrole brut du port iranien de Goreh-Jask, avec le chargement de la première cargaison de 100 000 barils de brut pour l’exportation. Le nouveau terminal sur le golfe d’Oman permet aux navires se dirigeant vers la mer d’Arabie et au-delà d’éviter l’étroit détroit d’Ormuz, stratégiquement vulnérable. Il est conçu pour traiter 350 000 barils par jour et atteindre un million de barils par jour en deux ans.

« C’est une décision stratégique et une étape importante pour l’Iran », a déclaré Rouhani dans un discours télévisé jeudi. « Cela garantira la poursuite de nos exportations de pétrole. Cela montre également l’échec des sanctions américaines », a-t-il déclaré.

L’Iran a également construit un oléoduc de 1 000 km pour transporter son brut jusqu’au nouveau terminal. au sud-est. Le principal terminal d’exportation de pétrole de l’Iran est situé dans le port de Kharg à l’intérieur du détroit d’Ormuz, une voie navigable de moins de 40 km de diamètre à son point le plus étroit. « Nous avions un terminal et s’il y avait un problème, nos exportations de pétrole pourraient être interrompues », a expliqué Rouhani.

L’Iran a produit 2,47 b/j en juin, selon les derniers chiffres disponibles de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

« La mise en œuvre du projet de port de Goreh-Jask a eu lieu avec un investissement d’environ 2 milliards de dollars », a déclaré le ministre iranien du Pétrole Bijan Zanganeh, et a affirmé « qu’il va reconquérir le marché des pays rivaux du pétrolier iranien ».

Ormuz, à l’embouchure du Golfe, transporte environ un cinquième du pétrole mondial du Moyen-Orient vers les marchés d’Asie, d’Europe, d’Amérique du Nord et au-delà.  Foyer de tensions internationales depuis des décennies, Téhéran a souvent menacé de bloquer Ormuz à la navigation mondiale.

Iran opens new oil terminal on Gulf of Oman to bypass Hormuz

Laisser un commentaire