Dieudonné : 2 ans ferme pour abus de biens sociaux et fraude fiscale

Publié par

Procès en appel

La liste des faits reprochés au controversé humoriste est conséquente.

Par valeursactuelles.com Publié le 26 juin 2021 à 22h25

Procès en appel de Dieudonné : 2 ans ferme pour abus de biens sociaux et fraude fiscale. Photo ©️ Gabrielle CEZARD/SIPAPartager cet article surFacebookTwitterLinkedIn

Le verdict est tombé. A l’issue de son procès en appel qui s’est tenu mercredi 23 juin, la Justice a condamné Dieudonné Mbala Mbala à trois ans de prison dont deux ans ferme pour abus de biens sociaux et fraude fiscale.

Comme le précise BFMTV ce samedi, le polémiste devra aussi s’acquitter d’une amende de 200 000 euros pour avoir détourné des recettes en liquide de ses spectacles entre 2009 et 2014 lorsqu’il jouait dans le théâtre parisien de la Main d’or. Jugé coupable, la condamnation lui inflige 10 ans d’interdiction de gérer une société et la confiscation des 535 083 euros retrouvés en espèces à son domicile. La peine prononcée tient également compte d’une fraude fiscale à l’impôt sur le revenu en 2011-2012, des fraudes à la TVA et du blanchiment. L’humoriste aurait utilisé de l’argent sale à des fins purement personnelles : Il aurait envoyé 565 000 euros au Cameroun où il a des liens familiaux, et 100 000 euros en France.

De nombreuses condamnations

Cette longue liste d’infractions vient conforter la décision que le Tribunal correctionnel avait prononcée en 2019. Dieudonné n’ira néanmoins pas derrière les barreaux, sa peine ayant pu être aménagée. Il se trouvera donc en détention à domicile avec un bracelet électronique, ce qui lui permettra de profiter d’une semi-liberté. Ce n’est pas la première fois que le polémiste de 55 ans a affaire à la justice. Dans son passé sulfureux, il a déjà été condamné à plusieurs reprises, dont dernièrement pour des déclarations antisémites.

Laisser un commentaire