L’opération israélienne à Gaza en voie de s’achever. Aucun cessez-le-feu formel prévu

Publié par

 Cessez-le – feu de Gaza , le Hamas , Tsahal et les pourparlers de trêve américano-égyptiens

L’armée israélienne a calculé mardi 18 mai qu’après neuf jours de combat, elle est sur le point d’atteindre tous les objectifs fixés pour l’opération Gardiens du mur qui a été lancée à la suite d’un blitz de roquettes palestinien sur les villes israéliennes. Le résultat des échanges en cours entre les États-Unis, Israël et l’Égypte est qu’aucun cessez-le-feu ne sera officiellement annoncé, faute de conditions appropriées. Au lieu de cela, l’opération militaire se poursuivra pendant encore deux jours – jusqu’au début de la semaine prochaine, au plus tard. L’armée israélienne proclamera alors un jour et une heure pour mettre fin à sa campagne à Gaza en déclarant que ses objectifs ont été atteints.

DEBKAfile; Des sources rapportent que : Les médiateurs égyptiens ont carrément informé le Hamas et le Jihad islamique dans leurs pourparlers directs qu’ils doivent arrêter leur barrage de roquettes au jour et à l’heure convenus, s’ils veulent qu’Israël arrête ses attaques incessantes contre leurs dirigeants et leur machine de guerre. Mais s’ils continuent à tirer des roquettes sur les centres de population israéliens, les avions de combat de l’IAF retourneront dans le ciel de la bande de Gaza et reprendront la campagne là où ils l’ont laissée.

Les dirigeants du gouvernement israélien sont prêts à conclure les combats. Les commandants de l’armée et des services de sécurité du Shin Bet le sont moins, qui disent qu’il faut continuer jusqu’à ce que leur plan directeur ne finisse d’éclipser les capacités de guerre des terroristes palestiniens. Un responsable de Jérusalem a déclaré: «Tsahal et le Shin Bet sont impatients de terminer le travail

Lundi, 9 maisons de commandants du Hamas ont été touchées et une autre section du système de tunnel « Metro du Hamas ». En 10 jours, 3 700 roquettes palestiniennes au total avaient visé des centres de population israéliens, notamment les grandes villes de Jérusalem, Tel Aviv, Beer Sheva et Ashdod, ainsi qu’une grande partie du sud. tuant 11 Israéliens et en blessant plus de 600. Selon une estimation, seulement 2% des tirs de roquettes palestiniennes ont atteint leurs cibles.

Tsahal estime avoir détruit 130 km du «métro du Hamas», principalement dans le nord de Gaza. Mardi, l’armée de l’air était prête à commencer à démolir la partie sud du vaste réseau souterrain. Les Palestiniens rapportent 188 morts en tout, y compris des civils. La plupart, selon Tsahal, étaient des combattants et commandants du Hamas et du Jihad et des victimes des roquettes du Hamas tombées dans l’enclave. Certains civils ont été tués, malgré l’effort suprême de Tsahal pour éviter les pertes collatérales en utilisant des ordonnances précises pour les frappes chirurgicales et les avertissements préalables de bombardements.

Laisser un commentaire