La flotte russe va sécuriser les expéditions de pétrole iranien vers la Syrie

Posted by

Elles enfreignent les sanctions

 Flotte méditerranéenne russe , sécurité des expéditions iraniennes vers la Syrie

Les navires iraniens transportant du pétrole et du blé vers les ports syriens seront désormais escortés à travers la Méditerranée après avoir quitté le canal de Suez, révèlent des sources iraniennes et russes. Une récente réunion trilatérale a eu lieu entre des responsables russes, iraniens et syriens pour trouver des moyens de briser le blocus américain et européen contre la Syrie. Ils ont lancé «une mission conjointe pour améliorer la coordination multilatérale afin de garantir la livraison de pétrole à la Syrie».

La décision ne citait pas Israël bien que, selon un rapport de sources américaines du mois dernier, Israël ait attaqué en deux ans 12 pétroliers iraniens sur leur chemin à travers la Méditerranée vers les ports syriens. Néanmoins, bien que la mission russe ne se réfère ouvertement qu’au blocus américain et européen, c’est-à-dire au blocus de l’OTAN, Israël tiendra certainement compte de l’effet dissuasif qu’implique la mission navale russe et veillera à éviter de s’embrouiller avec les navires de guerre russes sécurisant les expéditions de l’Iran en Syrie.

Une source russe a indiqué que l’escorte navale s’appliquerait à quatre pétroliers iraniens empruntant la route de la Syrie avec des envois de brut et de gaz: «L’approvisionnement en pétrole se poursuivra au cours de la période à venir», a déclaré la source, «par un certain nombre de navires iraniens qui vont être envoyé en Syrie, en un seul lot et qui seront assurés par la flotte méditerranéenne russe de passer en toute sécurité vers les ports syriens – en continu jusqu’à la fin de cette année.

Il n’était pas évident de savoir si les quatre pétroliers iraniens devaient entrer en mer en un seul lot ou suivre une route de livraison continue vers la Syrie. La déclaration de la Russie faisait également référence aux navires transportant «des denrées alimentaires et certains produits de base, y compris les produits de l’industrie pharmaceutique, en particulier».

La source russe a souligné que Moscou et Téhéran ont mis en place la mission d’escorte navale pour contrer l’appropriation des champs pétrolifères syriens par les forces américaines et du transfert de leur production aux éléments kurdes du nord de la Syrie et de l’Irak. Le ministre syrien du pétrole Bassam Tomeh a affirmé que les Américains avaient pompé pour 92 milliards de dollars (!) de pétrole des champs de Deir ez-Zour.

Les sources militaires de DEBKAfile notent que jusqu’à présent, on a observé des navires de guerre russes en train d’escorter un seul pétrolier iranien vers la Syrie après son passage par le canal de Suez dans la Méditerranée. (Photo: croiseur russe Moskva.) Un autre accord entre l’Iran et la Syrie faisait référence à l’ouverture d’une ligne de fret ce mois-ci entre Bandar Abbas et Lattaquié. Mais on en a détecté aucun signe.  

Laisser un commentaire