Qu’est devenue l’usine iranienne de Masyaf?

Publié par


L’usine iranienne de production et de conversion de missiles dans la région de Masyaf, dans le nord de la Syrie – Statut actualisé

 Nziv L’Iran

Ces dernières années, Israël a attaqué, selon des sources étrangères, le complexe iranien de conversion de missiles de précision dans la région de Masyaf au nord de la Syrie, chaque fois que des équipements y étaient installés qui permettraient le début de la production pratique de systèmes d’armes qu’Israël refuse d’accepter dans son environnement.

La dernière attaque contre eux a eu lieu le 25 décembre 2020: 

Plus tôt, le 22 juillet 2020, Israël a de nouveau attaqué l’installation iranienne, là où 4 S-300 avaient été prédisposés et où on a signalé la mort d’un commandant de la brigade d’élite Radwan du Hezbollah : 

Et un an plus tôt, Israël avait attaqué cette installation: 

Un site Web spécialisé dans la collecte de renseignements à partir de sources ouvertes tout en analysant des photographies aériennes récentes : https://www.intel-lab.net/- publie les photographies aériennes les plus récentes du complexe iranien dans le nord de la Syrie et rapporte comme suit:

ImageSat International a dévoilé en 2018, l’installation présumée de SSM iranienne à Wadi Jahnam (vallée de l’enfer) en Syrie, qui indiquait un rythme de construction lent mais régulier.

Des structures de stockage supplémentaires ont été achevées à la fin de 2020 et en mars 2021 à l’extrémité sud du complexe.

Une analyse plus approfondie du complexe réalisée en mars 2021 sur les images satellites conduit à l’évaluation que le complexe est actif mais pas pleinement actif bien que la phase de construction essentielle et cruciale soit terminée.

Rapport actualisé de la zone de l’usine iranienne dans le Wadi Hell en mars 2021 – et agrandissement de la nouvelle zone de construction:

Rapport actuel de la zone de l’usine iranienne dans le Wadi Jahannam – (Vallée de l’enfer ») en mars 2021 – la zone faisant l’objet de l’actualisation :

Crédit à la compagnie Israel Airways

Le commentateur militaire sur le site note en arrière-plan que « la construction se poursuit paresseusement et de manière significative, derrière l’installation de missiles de Wadi Jahannam à l’est de Banias. Les Iraniens comprennent également que le jour où les machines entreront en fonction dans les bâtiments, ils recevront une « visite ».  Alors pourquoi se dépêcher? « 


Rappel : Masyaf : Israël emploie des missiles supersoniques Rampage. Vidéo

18 avril 2019 

L’armée de l’air israélienne a utilisé avec succès de nouveaux missiles supersoniques Rampage lors de frappes aériennes en Syrie

L’armée de l’air israélienne a utilisé avec succès de nouveaux missiles supersoniques Rampage lors de frappes aériennes en Syrie

L’analyste de la défense iranienne Babak Taghvaee a déclaré le 14 avril que l’armée de l’air israélienne aurait utilisé avec succès de nouveaux missiles air-sol supersoniques Rampage pour déclencher le feu, lors d’une récente frappe aérienne sur des positions de l’armée syrienne.

Israël aurait mené un certain nombre de frappes sur des sites autour de Masyaf avant l’aube de samedi matin 13 avril. La société d’analyse d’images satellitaires ImageSat a confirmé qu’Israël avait pris pour cible la base de Masyaf.

View image on Twitter
View image on Twitter
View image on Twitter
View image on Twitter

Un vaste hangar et trois bâtiments voisins ont été détruits lors de l’attaque contre l’installation, près de la ville de Masyaf dans la province de Hama (ouest), selon les images satellites analysées et distribuées par ImageSat International.

Selon Taghvaee, l’IAF a choisi d’utiliser Rampage pour la première fois en raison du danger posé par le système S-300PMU2 des Forces de défense aériennes arabes syriennes (SyAADF), déployé dans la banlieue de Masyaf.

Certaines sources, dont l’analyste militaire Babak Taghvaee, ont rapporté que l’armée de l’air israélienne pourrait avoir utilisé pour la première fois son nouveau missile supersonique, appelé le Rampage.

Le missile s’adapte à toutes les plates-formes d’offensive, y compris les avions de combat F-15, F-16 et F-35 de l’armée de l’air israélienne, et doit être utilisé contre les batteries anti-aériennes, le quartier général de l’ennemi, les entrepôts d’armes et les bases logistiques.

Israël Aerospace Industries (IAI) et Israel Military Industry Systems (IMI) ont mis au point un nouveau missile supersonique air-sol conçu pour l’annihilation de cibles de haute qualité.

Le nouveau missile est un missile d’assaut air-sol à longue portée, supersonique et précis, doté d’une ogive, d’un moteur de fusée et d’une combinaison de navigation avancée, qui permet un ciblage de précision à un coût de mission très faible par rapport aux solutions existantes.

Ces nouvelles roquettes air-sol à longue portée appelées The Rampage, selon ces entreprises qui appartiennent à l’Etat, peuvent être utilisées pour détruire des cibles de haute qualité à un coût défiant toute concurrence.

La roquette, qui pèse plus d’une demi-tonne, a été créée pour détruire des espaces protégés tels que les bunkers, selon ses fabricants, Israeli Military Industries Systems et Israel Aerospace Industries.

Parmi les caractéristiques du missile figurent sa capacité à contrôler et à surveiller l’étendue de ses éclats d’obus, ce qui rendra sa frappe chirurgicale, précise et avec un minimum de dommages collatéraux, même si le missile passe beaucoup de temps en l’air dès le lancement, jusqu’à ce qu’il frappe sa cible.

« Les cibles les mieux adaptées à cette nouvelle roquette comprennent des centres de communication et de commandement, des bases aériennes, des centres de maintenance, des infrastructures et des cibles de terrain protégées par des systèmes anti-aériens », ont dit les entreprises dans un communiqué conjoint.

La roquette Rampage, qui est équipée d’une ogive explosive, aurait été nommé ainsi en raison du jeu vidéo populaire et récent blockbuster, probablement à cause de ses capacités de destruction.

Elle a été dévoilée à l’exposition Eurosatory, consacrée à la défense qui a eu lieu en juin 2018 à Paris.

Un responsable de l’IMI a fait savoir que cette roquette de 4,7 mètres était moins chère que des munitions similaires « avec un rapport qualité-prix extraordinaire ».

Les entreprises ont également précisé que la Rampage pourra être utilisée avec un certain nombre d’avions différents. Les documents promotionnels diffusés par les fabricants montrent la roquette tirée par un avion-chasseur israélien de type F-16.

« L’IMI et l’IAI ont beaucoup investi pour développer ce produit qui reflète le savoir-faire extensif technologique et l’expérience des deux entreprises à un prix à la fois compétitif et pertinent pour tous les marchés du monde », a déclaré Boaz Levy d’IAI.

15 avril 2019 

Laisser un commentaire