Sinwar réélu chef du Hamas à Gaza

Posted by

avatarpar Reuters et la rédaction d’Algemeiner

Le chef du Hamas de Gaza, Yehya Al-Sinwar, s’entretient avec les médias, dans la ville de Gaza, le 28 octobre 2019. REUTERS / Mohammed Salem /

Yehya Al-Sinwar a été réélu à la tête du Hamas dans la bande de Gaza pour un second mandat, ont annoncé mercredi des responsables, reflétant son contrôle sur les ailes politiques et militaires du groupe islamiste qui dirige l’enclave palestinienne.

Sinwar, leader du Hamas à Gaza depuis 2017, a été libéré lors d’un échange de prisonniers avec Israël en 2011 après avoir passé plus de 20 ans derrière les barreaux.

Tout en soutenant l’opposition du Hamas à la coexistence avec Israël, Sinwar a maintenu une impasse relativement stable à travers la frontière de Gaza.

Il a également cherché à améliorer ses liens avec l’Égypte, qui maintient des restrictions le long de sa frontière avec Gaza, un petit territoire côtier méditerranéen.

«La victoire de Sinwar montre que l’homme maintient une forte emprise sur les choses à l’intérieur du mouvement, en particulier dans ses composantes vitales telles que l’aile militaire», a déclaré l’analyste politique de Gaza Adnan Abu Amer.

« La victoire permettra à Sinwar de poursuivre sa politique, que ce soit à l’intérieur de Gaza ou avec les pays de la région et de gérer le conflit avec Israël. »

Le principal challenger de Sinwar lors de l’élection, qui n’est ouverte qu’aux membres du Hamas, y compris ceux des prisons israéliennes, était Nizar Awadallah, un officiel de longue date et co-négociateur de l’accord d’échange de 2011.

Yehya Sinwar versus Nizar Adawallah

Le Hamas n’a pas encore élu un dirigeant pour la Cisjordanie. Des sources ont déclaré que son identité serait gardée secrète à titre de protection contre Israël ou l’administration du président palestinien Mahmoud Abbas, un rival du Hamas.

Remplir le poste de chef politique du Hamas, qui parle également au nom de sa branche militaire, demandera plus de temps. Le chef du Hamas est Ismail Haniyeh, qui est également basé à Gaza.

Haniyeh fait face cette fois à un défi de l’ancien chef du groupe, Khaled Meshaal, qui vit au Qatar.

Laisser un commentaire