Netanyahu lors de sa visite aux EAU discutera du bouclier antimissile Israël-Golfe

Posted by

Première visite officielle aux EAU

 Benjamin Netanyahu , attaque de missiles , bouclier anti-missile , visite EAU

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu doit rencontrer le prince héritier des Émirats arabes unis, le prince héritier Mohammed Bin Zayed, lors de sa première visite en tant que dirigeant israélien aux Émirats à partir du jeudi 11 mars. L’ordre du jour de leurs discussions n’a pas été révélé. Les délais de son arrivée et de son départ n’étaient pas non plus détaillés, par mesure de sécurité. Des sources à Abu Dhabi estiment que Téhéran pourrait choisir de montrer sa colère face à cette visite en lançant des missiles depuis le Yémen contre la centrale nucléaire de Barakah, la première à être établie une partie quelconque du monde arabe. Il y a quatre ans, les Houthis yéménites soutenus par l’Iran ont affirmé avoir réussi une telle attaque.


Avant de s’asseoir, les deux dirigeants auront été informés du type de l’un des missiles utilisés dans l’attaque des Houthis contre le port pétrolier saoudien de Ras Tanura: le missile balistique Zolfaqar, qui a une portée de 1440 km. L’armée israélienne estime que l’un des objectifs de l’attaque était de tester la faisabilité de la portée de ce missile contre Israël dans des conditions de guerre réelles, ainsi que l’efficacité des systèmes de défense anti-aérienne et antimissile américano-saoudiens.

La perspective d’un Iran doté de l’arme nucléaire sera certainement abordée lors du sommet entre Netanyahu et le prince héritier.

Un sujet couvert dans les récents contacts allers-retours et les discussions secrètes entre les EAU, Israël et l’Arabie saoudite, concerne la proposition de coopter Israël dans le système de défense antimissile saoudo-émirati, qui a été considérablement amélioré depuis que l’Iran a lancé une attaque de missiles, il y a deux ans sur les principaux champs pétrolifères saoudiens. On pense toujours que ce système est perméable aux frappes de missiles.

Les attaques des Houthis de cette semaine ont permis aux Saoudiens, aidés par les survols américains d’alerte précoce, d’intercepter certains des drones et missiles armés en tirant des missiles AM-9 Sidewinder depuis leurs chasseurs F-15. Le Zolfaqar, cependant, a pénétré leurs défenses et a explosé sur sa cible prédéfinie.

Israël et les Émirats arabes unis ont récemment mené un exercice aérien en Grèce. Les Emirats sont réputés pour avoir la force aérienne la plus avancée du Golfe.

Ces préoccupations importantes ont sans aucun doute été mis en tête de l’ordre du jour des pourparlers de Netanyahu aux Émirats arabes unis, qui ont été le premier pays du Golfe à accepter des relations normales avec Israël. Le Premier ministre sera, sans aucun doute, accusé d’avoir retiré de sa manche la visite très médiatisée comme un stratagème de campagne devant favoriser son Likoud, moins de deux semaines avant les élections israéliennes du 23 mars. Mais quelle que soit l’issue de cette élection, Netanyahu conservera toujours l’attribution des félicitations pour son rôle dans la forge des accords épiques d’Abraham.

Laisser un commentaire