Le Fatah salue le massacre de Munich comme une «  opération de qualité  »

Posted by

Une vidéo publiée sur la page Facebook de la « Commission de l’information et de la culture » [NDLR : qui tire son révolver] du Fatah fait l’éloge du « bras long » et de la « haute intelligence » du commandant de septembre noir Ali Hassan Salameh.
Ali Hassan Salameh

Par le personnel de  JNS et ILH  Publié le  29-01-2021 05:41 Dernière modification: 29/01/2021 05:41

Photo : L’un des terroristes de septembre noir qui a fait irruption dans le village olympique de Munich, a tué deux membres de l’équipe israélienne et pris neuf autres en otage | Archives: Getty Images / Keystone

La faction du Fatah du chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a posté la semaine dernière une vidéo faisant les louanges du commandant de septembre noir Ali Hassan Salameh, l’un des architectes du massacre de Munich en 1972.

Dans la vidéo, publiée sur la page Facebook de la « Commission de l’Information et de la Culture » [plus proche de l’apologie de crime contre l’humanité] du Fatah le 22 janvier, anniversaire de la mort de Salameh, le narrateur raconte aux téléspectateurs: « Ali Hassan Salameh se caractérisait par son bras long, qui atteignait tout le monde en Europe, et par la haute intelligence qui lui a permis de faire la chasse aux agents du Mossad. « 

Le narrateur poursuit en déclarant qu ‘«après avoir été nommé pour commander les opérations spéciales [c’est-à-dire les attentats terroristes] contre les services de renseignement israéliens dans le monde, son nom est lié à de nombreuses opérations de qualité, telles que l’envoi de colis explosifs à de nombreux agents du Mossad en Europe. « 

Huit Palestiniens appartenant à l’organisation terroriste Septembre Noir, une branche secrète du Fatah, ont fait irruption dans le village des athlètes aux Jeux olympiques de Munich le 5 septembre 1972. Les terroristes ont pris en otage des athlètes et des entraîneurs israéliens dans leurs chambres, en tuant deux d’entre eux sur le coup, en en massacrant finalement 11 lorsque la police allemande a tenté, mais n’a pas réussi à sauver les otages et à sstopper les terroristes dans un aéroport près de Munich.

La vidéo encourage d’autres Palestiniens à suivre l’exemple de Salameh, en disant: « Salameh a laissé une histoire de vie qui l’a transformé en un symbole d’actions de sécurité extraordinaires. [Cela] s’est poursuivi et est toujours poursuivi par ses disciples et ceux qui l’aiment, qui le voient comme un phare les guidant sur le chemin de la libération et du retour. « 

Nan Jacques Zilberdik, analyste principal chez Palestine Media Watch, l’institut de recherche qui a découvert la vidéo, a déclaré: «L’AP / Fatah glorifie l’attaque et honore les planificateurs en tant que héros et modèles – pour eux, cela reste une ‘opération de qualité’. Ce n’est que l’un des nombreux indicateurs que l’AP et le Fatah adhèrent toujours à la voie de la terreur [et ne s’en écartent jamais]. « 

La vénération des terroristes de septembre noir n’est pas non plus limitée au Fatah; comme PMW l’a rapporté pau début de cette année, le Conseil de l’Union des étudiants de l’Université polytechnique de Palestine à Hébron a doté l’institution d’une porte baptisée Salah Khalaf « Abu Iyad » – le chef de Septembre Noir, qui a également participé à la planification du massacre de Munich.

Reproduit à partir de JNS.org .

One comment

  1. Nous n’oublierons pas non plus les dithyrambes d’un certain Edwy Plenel sur ce massacre.

Laisser un commentaire