Le système de brouillage russe inopérant contre Israël

Posted by

La Russie utilise du matériel pour perturber les attaques israéliennes en Syrie mais a échoué

Depuis le début 2019, l’armée russe utilise des systèmes de guerre électronique R-330Zh Zhitel pour perturber les signaux GPS au-dessus de la Syrie, du Liban et du nord d’Israël.

Les perturbations des systèmes de navigation russes ont été élevées à leur niveau maximum lors des exercices aériens et maritimes de Tsahal au-dessus de la Méditerranée.

Dans de tels cas, le système GPS de l’avion ou de l’hélicoptère reçoit des informations incorrectes sur sa position. Les mêmes informations incorrectes sont envoyées à d’autres destinataires, y compris les destinataires des sites de suivi des avions, tours de contrôle, à l’aide du système de surveillance de la navigation ADS-B.

Les Russes ont utilisé ces systèmes perturbateurs uniquement pour tester leurs capacités contre des équipements de combat occidentaux.

Il était important pour les fabricants russes de tester si l’utilisation des systèmes de signalisation des systèmes de navigation, le GPS, pouvait réduire le niveau de précision des missiles de croisière de l’armée de l’air israélienne.

Israël utilise des missiles de croisière, notamment Delilah, lors de ses attaques contre les installations militaires de l’armée syrienne ainsi que diverses installations telles que le quartier général et les dépôts d’armes de la Force Qods des Gardiens de la révolution iraniens et de ses milices supplétives opérant sur le sol syrien et irakien.

La surprise des Russes a été grande quand ils ont réalisé que leur splendide équipement de guerre électronique du fleuron de leurs industries militaires, a tout simplement échoué lamentablement dans ses actions contre les armes israéliennes qui ont facilement surmonté et rétabli les brouillages provoqués par la technologie russe.

Les missiles de croisière israéliens équipés de systèmes de navigation inertielle, de caméras de télévision et de capteurs infrarouges ont pu continuer leur route vers leurs objectifs et les identifier avec précision, même si les ondes GPS censées les aider à naviguer en chemin étaient perturbées.

En raison de l’échec des tentatives russes de perturber les systèmes de combat israéliens, toutes les frappes aériennes d’Israël utilisant ces missiles en Syrie, au cours des deux dernières années, ont été couronnées de succès et toutes les cibles qu’Israël avait l’intention de détruire ont effectivement été détruites. Par exemple, les frappes aériennes de vendredi dernier, tôt le matin, sur le centre de recherche, de développement et de construction de missiles balistiques syriens à Al-Mazyaf.

Ces derniers jours, les gardiens de la révolution iraniens ont commencé à utiliser cet équipement de perturbation russe en cas d’attaque de missiles de croisière américains sur leurs principaux quartiers généraux à Téhéran.

Image

Image

Le résultat tragique de l’utilisation de cet équipement de brouillage dans toutes les zones autour de Téhéran a entraîné la mort d’au moins 10 alpinistes qui se sont perdu en chemin en escaladant les montagnes de la région et qui sont morts de froid après avoir été incapables de faire identifier leur position afin d’être secourus en raison de conditions météorologiques difficiles.

Image

Image

En ce qui concerne le fonctionnement des équipements de perturbation russes à Téhéran, on peut supposer, à la lumière de l’échec de l’armée russe à perturber les systèmes d’attaque israéliens dans le ciel syrien, que les systèmes de perturbation des gardiens de la révolution, non seulement, n’empêcheront pas les États-Unis d’attaquer les installations militaires et gouvernementales à Téhéran et dans d’autres régions d’Iran, mais surtout qu’en attendant, ils posent un grave danger pour la vie quotidienne même des citoyens d’Iran.

Même si ces systèmes russes étaient capables de perturber les attaques américaines avec des missiles de croisière, en cas d’attaque militaire américaine contre les installations des gardiens de la révolution de Téhéran, on peut craindre que les missiles de croisière ne soient déviés et touchent plutôt des lieux civils et des maisons civiles au lieu de toucher leurs cibles.

30/12/2020 Nziv Iran , Israël , Syrie , Russie

Laisser un commentaire