Manifestations post-mortem en Iran contre Soleimani donateur au Hamas

Posted by

 Manifestation populaire en Iran après la révélation que Suleimani a fait don de 22 millions de dollars au Hamas à Gaza

Les réseaux sociaux iraniens ont réagi avec colère à une déclaration du haut responsable du Hamas, Mahmoud a-Zahar, selon laquelle Qassem Suleimani avait précédemment donné à l’organisation terroriste 22 millions de dollars en espèces. Les Iraniens se demandent de quel droit leur argent était utilisé, alors que la situation économique en Iran est si mauvaise. Il est important de noter que la plupart des réponses sont sous pseudonymes par crainte d’être arrêtées par les autorités.

Un Iranien a répondu sur Twitter: « J’ai lu dans les informations aujourd’hui que Qassem Suleimani a donné au Hamas 22 millions de dollars avec l’argent du peuple iranien, alors de quel droit donnons-nous l’argent de nos pauvres citoyens aux étrangers, et quel droit avons-nous de lutter dans le monde pour protéger l’Iran? » (Suleimani) n’est plus en vie.

Le journaliste de l’opposition Wahid Beshti a écrit: « La trahison des ayatollahs et des officiels malhonnêtes comme Qassem Suleimani contre l’Iran et les Iraniens est sans précédent dans l’histoire. Suleimani a donné plus de 22 millions de dollars au Hamas en échange de leur propagande en faveur du régime, et cela dure depuis plus de 42 ans. » Un autre a répondu: « Le régime de la République islamique et Qassem Suleimani avaient tort quand ils ont donné l’argent du peuple iranien sans son consentement à des voleurs terroristes comme le Hamas et le Hezbollah libanais. »

Un autre utilisateur iranien a noté que la déclaration même sur le transfert de fonds à l’occasion de l’anniversaire de la mort de Suleimani montre que tout ce qui intéresse le Hamas à propos de l’Iran, c’est l’argent.

Analyse des nouvelles: les factions de Gaza et les ailes militaires en alerte après l'assassinat de Soleimani - Xinhua |  English.news.cn

Crédit:  site Web  Telegram Doron Peskin Crédit photo: (Xinhua / Rizek Abdeljawad)

À Gaza également, l’affichage du portrait de Suleimani en a irrité beaucoup, qui voient l’Iran comme exploitant le peuple de Gaza contrairement à leurs intérêts fondamentaux de vivre en paix, et ils ont tenté d’arracher l’image de l’affichage suspendu.

Lessakel et réseaux sociaux

Laisser un commentaire