3 morts et 4 blessés dans une attaque terroriste à Elad

Publié par

Dans le centre d’Israël

 

La police pense que deux assaillants ont perpétré l’attaque | Les résidents invités à s’abriter sur place

Attaque à Elad, le 5 mai 2022. (crédit photo : POLICE ISRAEL)
Attaque à Elad, le 5 mai 2022.
(crédit photo : POLICE ISRAËL)

Au moins trois personnes ont été tuées et quatre autres blessées lors d’une attaque dans la ville israélienne d’Elad près de Petah Tikva vers la fin de la fête de l’indépendance.

Deux des victimes ont été transportées à l’hôpital dans un état critique, une dans un état modéré et une dans un état léger.

La police enquêtait sur le contexte de l’attentat et selon les informations, ils ont été blessés par deux hommes, l’un brandissant une hache et l’autre avec une arme à feu, à deux endroits différents, notamment près du parc de l’amphithéâtre Elad.

Des points de contrôle ont été déployés le long des routes principales de la ville, tandis que la police recherchait par hélicoptère un véhicule aperçu en train de fuir les lieux.

La municipalité d’Elad a demandé aux habitants de s’abriter sur place.

Scène d'attaque à Elad, le 5 mai 2022 (crédit : UNITED HATZALAH‏)Scène d’attaque à Elad, le 5 mai 2022 (crédit : UNITED HATZALAH‏)L’attaque survient vers la fin de la fête de l’indépendance, de nombreuses familles se rassemblant à l’extérieur pour célébrer le 74e anniversaire du pays jeudi soir.

Avant Yom Hazikaron et le Jour de l’Indépendance, Tsahal a annoncé un bouclage de la Bande Occidentale et de la bande de Gaza, à l’exception des cas humanitaires, médicaux et exceptionnels effectués avec l’approbation du Coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT) de Tsahal.

La fermeture a débuté le mardi 3 mai à 15h00 et durera jusqu’au vendredi 6 mai.

L’attaque d’Elad survient alors que les tensions sont vives en Israël après qu’une vague d’ attaques meurtrières a tué près de 20 Israéliens.

Tsahal a renforcé ses troupes enJudée-Samarie par 12 bataillons, pour un total de 25 bataillons, afin de mettre fin à la vague de violence actuelle sans nouvelles attaques. La semaine dernière, Tsahal a annoncé sa décision de recruter six bataillons de réserve dans les semaines à venir après une évaluation de la situation.

L’énorme augmentation des troupes permet à l’armée de mener des opérations offensives en Cisjordanie et de déployer des troupes le long de la barrière de sécurité afin d’empêcher les Palestiniens de pénétrer en Israël par les trous de la clôture.

Avec au moins deux des attaques menées par des Palestiniens qui sont entrés illégalement en Israël par des trous dans la clôture, Tsahal a déjà commencé à creuser des tranchées pour empêcher les véhicules de traverser ainsi que des défenses supplémentaires le long de la barrière.

Une troisième attaque, à l’entrée de la ville de Samarie Ariel la semaine dernière, a été menée par deux Palestiniens qui conduisaient une voiture israélienne volée.

Le porte-parole du Hamas, Abd al-Latif al-Qanou, a salué l’attaque, affirmant qu’il s’agissait « d’une opération héroïque et qualitative qui porte un coup sévère à l’occupation et à son système de sécurité, dans le contexte de la réponse aux crimes de l’occupation et des colons, qui feraient des incursions dans la mosquée Al-Aqsa » (sic.).

Il a déclaré qu’Israël « paye le prix de ses crimes et de sa politique raciste contre notre peuple et notre peuple n’aura de cesse, tant que l’occupation ne sera pas balayée. Notre peuple poursuivra sa lutte et sa défense de la mosquée Al-Aqsa par tous les moyens et outils, et ses frappes atteindront les sionistes et les foules de colons partout où ils iront s’installer ».

L’augmentation du déploiement des troupes en Cisjordanie devrait durer jusqu’à la fin de l’année, afin de permettre aux soldats de mener des opérations offensives pour arrêter les suspects soupçonnés d’être impliqués dans le terrorisme.

 

Ceci est un récit en développement.

 

Tzvi Joffre a contribué à ce reportage.

jpost.com

2 commentaires

Laisser un commentaire