L’Iran exploite d’énormes complexes d’armement en Syrie

Publié par

 

Connu sous le nom de « Projet 99 », le programme, dirigé par la Force Qods et le Hezbollah, se concentre sur le développement de missiles balistiques, d’armes chimiques et de drones et Israël l’a pris et le prendra pour cible, selon un rapport saoudien.

Un programme iranien de développement de missiles balistiques, d’armes chimiques et de drones a fait l’objet d’attaques aériennes, selon un rapport publié vendredi par la chaîne d’information saoudienne AlHadath.

Connu sous le nom de « Projet 99 », le programme est sous le contrôle total du Hezbollah et des Gardiens de la révolution iraniens.

Le rapport cite des « sources syriennes seniors » disant que l’un des centres du projet était situé à 13 km (huit miles) de la ville de Masyaf, dans le nord-ouest de la Syrie, et était en fait un bunker souterrain situé à 25 mètres sous terre et protégé par une épaisse couche de béton et d’acier.

Le 9 avril, la télévision syrienne a rapporté qu’Israël avait frappé des cibles dans la région de Masyaf et la province de Hama. Dans un reportage de l’époque, AlHadath rapportait que les frappes avaient ciblé une usine servant à développer des missiles à guidage de précision.

Une autre installation de ce type qui sert de centre de recherche pour la fabrication de missiles sol-sol avancés et d’armes chimiques est située près du village de Taqsis dans la province de Hama, selon le reportage saoudien. L’installation de Taqsis, qui servait auparavant au régime du président syrien Bashar Assad, avant d’être prise en charge par la Force Qods, est particulièrement vaste et comprend des tunnels et des dépôts d’armes souterrains, selon le rapport d’ AlHadath.

AlHadath a révélé que des agents du Hezbollah sont stationnés dans une troisième installation, connue sous le nom de Qtina Center, dans la province occidentale de Homs. Selon le reportage, des tunnels sortent du centre et atteignent l’aéroport militaire de D’Ba’a, qui possède des entrepôts de drones et est également situé dans la province de Homs. AlHadath a rapporté que des armes chimiques ont été passées en contrebande du centre vers le Liban par les tunnels et qu’il a été pris pour cible à plusieurs reprises par les Forces de défense israéliennes.

En outre, la chaîne d’information a rapporté que dans le cadre du projet 99, l’Iran était engagé dans le développement de deux types de missiles : une version avancée du missile Scud-C connu sous le nom de Golan 1, capable d’une portée de 600 kilomètres et une version avancée du missile Scud-D connu sous le nom de Golan 2, avec une portée de 850 kilomètres. En outre, le projet se concentre également sur le développement de fusées iraniennes telles que le Shihab et le Tashrin.

 

israelhayom.com

Un commentaire

Laisser un commentaire