Iran : la « perceuse de bunker » GBU-72 testé avec succès

Publié par

L’US Air Force teste une nouvelle bombe pénétrant les bunkers.

La nouvelle « perceuse de bunker » GBU-72 a été testée avec succès à partir d’un avion de chasse et a réussi à atteindre la cible et à l’infiltrer, rapportent les États-Unis.

 
L'avion et la bombe (Photo : Samuel King / 96th Test Wing)
Expérimentation de la bombe d’un avion de chasse américain | Photo : Samuel King / 96e Escadre d’essai

Un message à l’Iran et à la Corée du Nord ? L’US Air Force a annoncé qu’elle avait commencé à tester une nouvelle bombe pénétrante en soute de 2,2 tonnes. Une expérience réussie a récemment été réalisée lorsqu’un avion F-15E de la 96ème Test Wing (Escadrille de Test) a largué la bombe GBU-72 / B à une altitude de 10 870 m (35 000 pieds).

Les Américains ont signalé un impact précis sur la cible et que la bombe était capable de la pénétrer, mais n’ont pas fourni de détails sur la profondeur de l’impact. Il est intéressant de noter qu’à partir de la base d’Eglin, l’avion du 96ème Escadron a décollé, notant qu’il s’agit de l’expérience avec la plus grande puissance explosive en matière de bombes de ce type réalisée à portée de la base. Cependant, nous n’avons pas précisé quel système a détenu le record jusqu’à présent.

 

Il s’agit d’une bombe dite « perceuse de bunker » avec guidage GPS et système de navigation inertielle. « Le GBU-72 a été développé pour surmonter les défis posés par les cibles robustes qui sont en profondeur, conçues pour les avions de chasse et les bombardiers », a déclaré l’US Air Force dans un communiqué.

 

L'avion et la bombe (Photo : Samuel King / 96th Test Wing)
Bombe pénétrante Bunker GBU-72 sur l’avion de chasse américain | Photo : Samuel King / 96e Escadre d’essai

« Sa létalité devrait être considérablement plus élevée par rapport à une arme de génération similaire comme le GBU-28. » Bien qu’aucune donnée n’ait été publiée, l’U.S. Air Force rapporte que sa capacité de pénétration est plus profonde que celle du GBU-28 qui est connu pour transpercer  environ 1, 80m (6 pieds) de béton armé.

 

La nouvelle bombe devrait être plus efficace que les bombes en service. On a également rapporté que ses systèmes de guidage, sa structure de bombe et son rythme de croisière permettent des lancers à plus longue portée, ce qui améliore les taux de survie de l’avion dans les zones menacées.

Au fil des ans, un certain nombre de « transperceuses de bunkers » ont été développées aux États-Unis, leur cible principale étant l’Iran et la Corée du Nord, où une bonne partie de leur infrastructure stratégique, de leur projet nucléaire et plus, est très profondément sous terre, sous une épaisse couche de béton.

 

La plus célèbre des perceuses de bunkers est le MOP (« Massive Armor Penetration »), une bombe intelligente de 13 tonnes et demie fabriquée par Boeing qui peut pénétrer dans les bunkers souterrains à une profondeur de 60 mètres. En raison de son poids, il ne peut être transporté que sur des bombardiers stratégiques ou sur des avions de transport « vulnérables » dans des zones protégées par de nombreux systèmes anti-aériens.

 
 

 
Avions de l’Air Force et bombardiers américains Un vol commun dans le ciel d’Israël
 
 
 

On a déjà signalé que les États-Unis envisageaient de fournir cette bombe à l’armée de l’air israélienne. Cependant, on estime qu’elle a été abandonnée, car le seul avion qui peut la transporter est le Hercules C-130 « . Il est aussi question du BLU-113.

Il est probable que si la GBU-72\B passe avec succès toutes les phases des expérimentations, elle sera également à l’ordre du jour de l’armée de l’air, qui rappelle être en train de reconstruire ses capacités d’attaque contre le projet nucléaire iranien, sous la direction du Premier ministre Naftali Bennett, du chef d’Etat-Major Kochavi et du Ministre de la Défense Benny Gantz.

 
Shay Levi|PZM| Publié le 14/10/21 12:28 
 
 

Un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :