Les médias palestiniens divulguent une photo et l’adresse du nouveau chef du Shin Bet

Publié par

 

Les médias palestiniens ont divulgué des informations sur le nouveau chef du Shin Bet après les violences en Cisjordanie.

 

 Des militants assistent aux funérailles du Palestinien Oussama Soboh qui a été tué par les forces israéliennes lors d'affrontements lors d'un raid, à Burqin en Cisjordanie (Crédit photo : RANEEN SAWAFTA/ REUTERS)
Des miliciens assistent aux funérailles du Palestinien Oussama Soboh qui a été tué par les forces israéliennes lors d’affrontements au cours d’un raid, à Burqin en Cisjordanie (Crédit photo : RANEEN SAWAFTA/ REUTERS)

Des informations censées rester confidentielles

 
Les médias palestiniens ont publié la photo, le nom et l’adresse du nouveau chef du Shin Bet avec la phrase « recherché » dimanche soir, après de violents affrontements entre les forces israéliennes et les Palestiniens en Cisjordanie, tôt dimanche matin.
 
Il est illégal en Israël de publier le nom jusqu’à ce que le nouveau responsable soit approuvé par un comité, mais une source a déclaré à KAN News que, parce que l’individu est largement connu dans le secteur de la sécurité d’Israël et parce que sa photo a été prise lors d’un événement public, il n’y a pas de source d’inquiétude.
 
 
Les médias palestiniens ont rapporté que les informations et la photo du responsable entrant avaient été divulguées par la « résistance palestinienne », avec une source qui aurait divulgué l’information avertissant qu’il était « surveillé par nous dans la résistance, il est sur la liste des personnes recherchées et les armes du la résistance le poursuivront. »
 

Un vétéran du Sayeret Matkal

Au début de ce mois-ci, le Premier ministre Naftali Bennett a nommé l’actuel chef adjoint du Shin Bet, connu sous le nom de R., pour succéder à l’actuel directeur Nadav Argaman comme prochain chef de l’Agence de sécurité israélienne à compter du 13 octobre.
 
R. a 55 ans, est marié et a trois enfants. Il est titulaire d’un diplôme universitaire en sciences politiques et philosophie de l’Université de Tel Aviv et d’une maîtrise en gestion publique de l’Université Harvard. R. a servi dans Tsahal dans l’Unité de reconnaissance de l’état-major général (Sayeret Matkal).
 
En 2011, R. a été nommé chef des opérations du Shin Bet. Puis, en 2016, il a été promu à la tête du quartier général du Shin Bet, au poste n°3, responsable du renforcement des forces. En 2018, il a remplacé un autre R. en tant que chef adjoint de l’agence.
 
Deux soldats de Tsahal ont été blessés et cinq Palestiniens ont été tués par des soldats de Tsahal après que des affrontements armés ont éclaté entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes lors d’une vague d’opérations contre une cellule du Hamas à travers la Cisjordanie. 
 
La vague d’arrestations dans cinq endroits différents de Cisjordanie a visé une cellule du Hamas que les forces de sécurité israéliennes traquaient depuis plusieurs jours et qui préparait une attaque. L’unité antiterroriste de Duvdevan, ainsi que les unités antiterroristes YAMAM et YAMAS de la police des frontières israéliennes et les services de sécurité du Shin Bet ont mené ces raids.
 
Anna Ahronheim et Yonah Jeremy Bob ont contribué à ce reportage.
 
 

jpost.com

Laisser un commentaire