Tsahal identifie un lanceur de roquettes du Hezbollah qui a tiré sur Israël

Publié par

 

Le secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah a condamné les Druzes qui ont arrêté et filmé les agents chargeant des roquettes vers Israël.

 Le corps d'artillerie des FDI (Forces de défense israéliennes) vu tirer sur le Liban, près de la frontière israélienne avec le Liban, le 6 août 2021. (Crédit photo : BASEL AWIDAT/FLASH90)
Le corps d’artillerie de Tsahal (Forces de défense israéliennes) répliquant sur le Liban, près de la frontière israélienne avec le Liban, le 6 août 2021.
(crédit photo : BÂLE AWIDAT/FLASH90)
Tsahal a identifié l’agent du Hezbollah qui a tiré une salve de 20 roquettes en direction d’Israël vendredi, comme étant Ali Kajak, et on l’a repéré à plusieurs reprises près de la frontière en tenue civile.
 
Kayak « était près de la frontière israélienne il y a peu de temps en civil – comme d’habitude pour les terroristes du Hezbollah, en civil – afin de violer les résolutions internationales qui lient l’État libanais », a déclaré le porte-parole arabophone de Tsahal Avichay Adraee sur Twitter. 
 
 
 
« Kajak a tiré des roquettes près du village druze afin de l’impliquer, comme ses tournées à la frontière visaient à impliquer l’État libanais », a poursuivi Adraee, ajoutant que « ceci est une preuve supplémentaire du mépris du parti terroriste pour la souveraineté du Liban, les diverses confessions libanaises et les résolutions internationales.
 
 
L’individu devrait ne pas faire long feu, moins que ses roquettes encore chaudes… Tel est pris qui croyait prendre.
 

Nasrallah dénie lâchement avoir fait tirer près des villages druzes

 

Le Hezbollah a revendiqué vendredi les attaques à la roquette, déclarant qu’« à 11 h 15, la Résistance islamique a répondu à l’agression israélienne en ciblant les environs des postes ennemis israéliens dans les fermes de Shebaa avec des dizaines de roquettes tirées depuis des forêts éloignées des zones résidentielles ». (Pour s’exonérer de mettre en danger les populations notamment Druzes, en tirant à proximité de leurs villages). 
 
 
Le système de défense antimissile Dôme de Fer a intercepté 10 roquettes, dont 6 sont tombées dans des terrains vagues près de Har Dov à la frontière libanaise. Les autres sont tombés à l’intérieur du Liban.
 
 

Ali Kajak a nié être membre du Hezbollah (uniforme « civil ») -lâches du premier au dernier-

 

Le camion transportant le lance-roquettes mobile à plusieurs canons ainsi que Kajak et d’autres terroristes du Hezbollah ont ensuite été arrêtés par des habitants druzes du village de Shwayya. Kajak a été filmé en train d’être violemment forcé à monter dans la voiture et on l’entend dire qu’il n’appartenait pas au groupe terroriste chiite libanais.
 
 
Bien que les Forces armées libanaises aient arrêté les quatre djihadistes impliqués dans les tirs de roquettes, Kajak a ensuite été relâché.
 
 
Le Premier ministre Naftali Bennett a félicité dimanche les résidents druzes qui ont arrêté le camion, affirmant qu’« il y a un réveil très important de nombreux citoyens [libanais] contre le Hezbollah et l’implication iranienne dans le pays, qui, au milieu de la grave crise économique et la crise politique les entraîne également sur le front avec Israël.
 
 

Nasrallah revendique le « secret défense » des villages druzes!

Dans un discours prononcé samedi soir, le secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah a déclaré que les tirs de roquettes avaient été effectués loin d’une zone résidentielle ciblant les fermes de Shebaa et qu’il condamnait ceux qui avaient arrêté et filmé les agents.
 
 
« Je dis aux habitants des villages non chiites que nous avons dû utiliser cette zone pour cibler (une zone spécifique des fermes de Shebaa) », a-t-il déclaré. « Ce qui était pire que l’incident de Shwayya, c’était le tournage (vidéo) de l’incident et la distribution des images, qui ont enflammé les sentiments, et j’en ai été personnellement consterné. »
 
 
« Ce qui s’est passé à Shwayya était très, très mauvais« , a déclaré Nasrallah.
 
 

jpost.com

Laisser un commentaire