PM palestinien : aucune preuve d’un Temple Juif sur le Mont du « Temple »

Posted by

Ci-dessous, les preuves que sa cause ne peut s’établir sur le mensonge impunément.

Insertion :

en 1999, lors de travaux illégaux, plus de 9000 tonnes de terre de cette zone avaient été jetées dans une décharge. [Voir également l’excellent documentaire de JP. Lledo, « Israël, le Voyage Interdit, 1ère partie] Or cette terre était riche en trésors archéologiques inestimables :

« Bien que la législation israélienne sur les antiquités exige des fouilles de sauvetage avant la construction de sites archéologiques, ce bulldozer illégal a détruit d’innombrables artefacts : de véritables trésors qui auraient fourni un aperçu rare de la riche histoire de la région. »

Deux archéologues, Gabriel Barkay et Zachi Dvira, ont récupéré cette terre dans une décharge. En 2005, un grand projet de tamisage commençait, le Temple Mount Sifting Project (TMSP). Ce projet désormais international compte près de 200 000 volontaires. Il s’agit du plus grand projet archéologique de l’Histoire.

Sceau avec une écriture hébraïque ancienne datant du 7e siècle avant J.-C., portant le nom de [to ..]YHW , sous la responsabilité de Pahshour [fils de] Immer.

Shlomo Zwickler a déclaré à CBN News :

« Le Temple Mount Sifting Project est une aventure archéologique dont le but est de trouver la preuve empirique de ce qui était sur le Mont du Temple il y a des milliers d’années. »

Selon le directeur du projet, à ce jour près de 500 000 richesses archéologiques ont été dévoilées.

« Nous avons jusqu’à présent environ un demi-million de trouvailles… dont la grande majorité provient du premier temple et à partir du 10ème siècle avant JC, époque de David et de Salomon. Et cela va de pair avec le récit biblique. »

Zak Mishriky, chrétien palestinien qui a grandi à Jérusalem, tient un commerce d’antiquités bibliques. Il révèle la découverte d’une pièce qui contient du paléo-hébreu. Il ajoute avec humour :

« C’est une pièce très intéressante qui contient du paleo-hébreu, […], si les Juifs n’avaient pas été ici, vous savez, vous trouveriez du japonais… »

Il affirme que « l’archéologie biblique prouve la Bible, ces objets sont juste une Bible ouverte. »

Pour certains, comme pour Zvi Koenigsberg, ce projet révèle le lien entre le peuple juif et la ville de Jérusalem :

« C’est très simple. Il n’y a pas de projet qui le montre mieux que celui-ci. Cela prouve que tout ce que nous avons dit, rêvé et prié est vrai. »

S’adressant à Al Jazeera lors d’une visite au Qatar, Mohammad Shtayyeh a déclaré que toute escalade à Jérusalem est dans l’intérêt du Premier ministre Benjamin Netanyahu et que le monde montre « un soutien sans précédent aux Palestiniens ».

 Par  Shahar Klaiman  Publié le  06-08-2021 07:49 Dernière modification : 06-08-2021 07:49

Le Premier ministre de l’Autorité palestinienne Mohammad Shtayyeh s’exprime lors d’une conférence de presse à Ramallah le 25 août 2020 | Photo d’archive :

Les années de fouilles archéologiques qu’Israël a menées sur le mont du Temple n’ont apporté aucune preuve que le Temple ait jamais existé à Jérusalem, a déclaré lundi soir le Premier ministre de l’Autorité palestinienne Mohammad Shtayyeh dans une interview à Al Jazeera.

Interrogé sur les tensions actuelles à Jérusalem, Shtayyeh a déclaré que Jérusalem était au cœur du conflit israélo-palestinien

« Depuis 1967 et l’occupation de la Cisjordanie, Israël a effectué une série de fouilles sous la mosquée Al-Aqsa qui n’ont prouvé aucun lien avec la salle [Temple] ou quoi que ce soit de similaire », a affirmé Shtayyeh.

Shtayyeh a poursuivi en disant à l’intervieweur que depuis 1967, Israël met en œuvre un plan connu sous le nom de « Jérusalem 2020 », qui, selon lui, est conçu pour réduire la population palestinienne dans la capitale à environ 19%.

« Cela a complètement échoué », a-t-il déclaré. « Les Palestiniens représentent 40 % de la population de Jérusalem. En ce qui concerne Al-Aqsa, Israël veut sérieusement diviser le complexe en termes d’espace et d’horaires.

Lorsqu’on lui a demandé s’il pensait que le Premier ministre Benjamin Netanyahu voulait une escalade de la violence comme moyen de torpiller le gouvernement d’unité Bennett-Lapid naissant, Shtayyeh a déclaré : « Les États-Unis sont intervenus sur l’affaire Sheikh Jarrah et pour maintenir le statu quo en place. La Jordanie , le Qatar et d’autres États arabes veulent que l’arène palestinienne en général et la mosquée Al-Aqsa en particulier restent calmes. La guerre à Gaza était une affaire personnelle pour Netanyahu et maintenant, il lie Jérusalem à ses intérêts personnels parce qu’il veut rester au pouvoir. »

« Toute escalade est dans l’intérêt de Netanyahu », a déclaré Shtayyeh, ajoutant qu’en ce qui concerne les Palestiniens, cela ne faisait aucune différence que Netanyahu, Naftali Bennett ou quiconque ait été Premier ministre d’Israël, car « sans l’établissement d’un État [NDLR : avec le Hamas pour dirigeant?], le conflit va continuer ».

Shtayyeh s’est entretenu avec Al Jazeera lors d’une visite au Qatar et après une rencontre avec l’émir qatari Cheikh Tamim bin Hamad al-Thani, il a déclaré que les deux hommes avaient discuté de l’aide qatarie aux Palestiniens et des moyens de consolider le calme rétabli dans la bande de Gaza.

« Le monde montre sans aucun doute un soutien sans précédent aux Palestiniens. Lors d’une réunion, le directeur de Facebook m’a dit que le hashtag ‘Sheikh Jarrah’ avait été partagé 76 millions de fois« , a-t-il déclaré.

Shtayyeh a également déclaré que si Israël autorisait les résidents palestiniens de Jérusalem-Est à participer aux élections législatives de l’AP, le président de l’AP Mahmoud Abbas fixerait une nouvelle date pour leur tenue. Shtayyeh a déclaré que l’Autorité palestinienne versait 140 millions de dollars dans la bande de Gaza chaque mois et avait renouvelé le paiement des salaires de 25 000 fonctionnaires à Gaza.

Interrogé sur les tentatives de réconciliation au Caire, Shtayyeh a déclaré qu’il espérait que la rupture entre le Fatah et le Hamas prendrait fin.

« Les Palestiniens doivent travailler ensemble et ne pas décider séparément d’une guerre ou d’une paix », a-t-il déclaré.

israelhayom.com

2 comments

Laisser un commentaire