18 policiers, plus de 205 Palestiniens blessés, la moitié soignés dans les hôpitaux de Jérusalem.

Posted by
Israeli riot police clash with Palestinian worshippers at the Al-Aqsa mosque compound in Jerusalem Old City on May 7, 2021. Photo by Jamal Awad/Flash90

De violents affrontements éclatent au Mont du Temple, des centaines de blessés

Par la rédaction de JERUSALEM POST   8 MAI 2021 12:32

   

Des agents de la police des frontières s'affrontent avec des fidèles au Mont du Temple, le vendredi 7 mai 2021 (crédit photo: UNITÉ DU PORTE-PAROLE DE LA POLICE)

Des agents de la police des frontières affrontent des fidèles au Mont du Temple, le vendredi 7 mai 2021.(crédit photo: UNITÉ DU PORTE-PAROLE DE POLICE)

De violents affrontements ont éclaté au Mont du Temple à Jérusalem vendredi, dernier jour du  Ramadan

Des affrontements ont éclaté entre fidèles et forces de sécurité sur les lieux du mont du Temple, où des dizaines de milliers de fidèles musulmans se sont rassemblés pour marquer les dernières prières du vendredi du mois de jeûne du Ramadan.

Au moins 18 policiers israéliens ont été blessés dans les affrontements et environ la moitié d’entre eux ont besoin de soins dans les hôpitaux, a déclaré samedi matin un porte-parole de la police. L’un des blessés était un officier israélien qui est dans un état modéré après avoir été frappé au visage avec une pierre. Quelque 205 Palestiniens ont été blessés, selon le Croissant-Rouge palestinien, et 108 d’entre eux ont été transférés aux hôpitaux de Jérusalem pour y être soignés.

L’un des blessés a perdu un œil, deux ont subi de graves blessures à la tête et deux ont eu la mâchoire fracturée, a déclaré le Croissant-Rouge. La plupart des autres blessures étaient mineures, a-t-il ajouté.

Des images du mont du Temple ont montré les forces de sécurité israéliennes tirant une grenade assourdissante sur la mosquée al-Aqsa, a rapporté KAN News. La police a ensuite été vue en train de verrouiller les portes de la mosquée alors que les fidèles étaient toujours à l’intérieur, selon KAN  News.

Les agents de la police des frontières ont fermé la porte de Damas dans la vieille ville pour tenter de reprendre le contrôle de la situation et d’empêcher davantage de personnes de se joindre aux émeutes. 

La police israélienne a rapporté que «les troupes de police ont commencé à utiliser des mesures antiémeutes il y a quelque temps, dans le but de rétablir l’ordre, après que de violentes émeutes ont éclaté au Mont du Temple, au cours desquelles des centaines de suspects ont commencé à lancer des pierres, des bouteilles et d’autres objets vers nos forces».


« Nous n’autoriserons pas les perturbations de l’ordre public, toute forme de violence et les tentatives de nuire aux policiers tout en profitant de la liberté de religion et en l’utilisant pour promouvoir un incident violent, qui comprend des centaines de fidèles qui commencent à déclencher une émeute et blessent des policiers », explique la Déclaration de la police, publiée après que la police a réussi à reprendre le contrôle du mont du Temple. Auparavant, une vidéo publiée par KAN News montrait des fidèles  agitant des drapeaux du Hamas  sur le portique.

De même, deux suspects ont été arrêtés et un autre détenu samedi, à la suite d’une bagarre au carrefour A-Tur à Jérusalem-Est, soupçonnés d’avoir participé aux violences et d’avoir utilisé une arme, tandis que deux autres ont été arrêtés après avoir agressé des policiers dans la rue Hagai à Jérusalem. Quelque cinq manifestants dans la ville israélienne d’Umm al-Fahm ont également été arrêtés samedi après avoir été soupçonnées de jeter des pierres sur un poste de police.

La police israélienne et Tsahal avaient envoyé des renforts dans la capitale en vue de la quatrième et dernière prière du vendredi sur le mont du Temple pour le mois de jeûne du Ramadan, fermant plusieurs rues du secteur. 

jpost.com

One comment

Laisser un commentaire