La Russie élargit ses pistes pour gros porteurs à Lattaquié

Publié par

La Russie étend ses pistes d’aéroport « hotline » en Syrie. Les Américains suspicieux

 Nziv États – Unis , Syrie , Russie

Ces derniers jours, les réseaux sociaux ont publié des photos aériennes des pistes d’envol et d’atterrissage à l’aéroport militaire de Lattakieh, centre des activités aériennes russes du nord-ouest de la Syrie.

Comme on le sait, une base activée est devenue la base des forces russes en Syrie et abrite également la principale salle d’opérations des activités aériennes russes en Syrie.

On- a déjà été signalé qu’il y avait une Hotline entre la salle principale de l’armée de l’air israélienne (« The Pit » ou la « Fosse » commandement souterrain) dans le Kiryat de Tel Aviv et la salle des opérations russe de l’aéroport de Lattaquieh, conçue pour coordonner les activités de l’armée de l’air israélienne dans les cieux syriens et éviter les conforntations «imprévues» avec une variété d’engins aériens, le pilote russe opérant avec autorisation officielle dans les cieux de la Syrie.

Selon une photo aérienne du 25 janvier 2021, la base de l’armée de l’air russe de Lattaquié semble avoir agrandi sa piste ouest au cours des derniers mois, ce qui signifie une plus grande capacité à recevoir les avions les plus gros et les plus chargés, y compris les avions de transport lourds et peut-être permettre aux bombardiers stratégiques d’atterrir et de stationner sur cette base.

L’extrémité sud de la piste ouest de la base aérienne de Haim a également été élargie et étendue.

Le commentateur militaire du site a commenté que « les travaux d’extension de la piste font partie des travaux de mise à niveau de l’ensemble de la piste, de remplacement des panneaux et de bordure en béton. La piste permet déjà à l’Antonov 124 d’atterrir à pleine charge mais pas de décoller. Cela nécessite 3 km de piste, qui est la nouvelle situation créée avec l’achèvement de l’extension. « 

Photo du: 25/1/2021:

Image
Image
Image
Image

Il est à noter, comme on 0pouvait s’en douter, que tous les changements apportés ces derniers mois par les Russes ne sont pas passés inaperçus du côté des Américains.

Aujourd’hui, (samedi 06 février,) à une heure encore incertaine, tôt le matin, depuis la base de l’US Air Force en Italie, Sigonella, un avion de collecte de renseignements électroniques, Boeing P-8A Poseidon, AE6888, a décollé et s’est rendu pour une mission de collecte de renseignements sur la côte de la Syrie.

Image

L’avion ELINT (Electronic Intelligence Collection) a «repassé» en revue pendant des heures l’itinéraire suivant:

Lattaquié (base aérienne russe Hamayim) – Tartous (base navale russe) – Beyrouth (base navale du Hezbollah).

Image

On estime que l’avion a également collecté des renseignements sur les activités russes dans l’ouest de la Syrie, tout en essayant de découvrir quelles sont les dernières innovations des Russes sur le terrain.

Image
Image

Il y avait des sources sur les réseaux sociaux en Syrie qui ont affirmé qu’à la vue de l’avion de renseignement américain flairant la présence russe dans l’ouest de la Syrie, des avions de combat russes ont décollé d’une base militaire pour intercepter l’avion et le tenir éloigné de la zone, mais cette information n’est confirmée par aucune source américaine officielle. Il est à noter que les aéronefs américains opéraient dans les eaux internationales et permettaient de voler vers tous les pays du monde.

Laisser un commentaire