Brett Mc Gurk, l’anti-Daesh ami des Kurdes, Conseiller pour le Moyen-Orient

Publié par
Brett Mc Gurk reçoit une distinction avec les symboles des YPG des mains d’un officier kurde

Nouvelle nomination dans l’administration Biden: Brett Lc Gurk, responsable du Moyen-Orient au Conseil national de sécurité

 

Voici la nouvelle et importante nomination pour le Moyen-Orient et donc Israël de Biden : Brett McGurk a été nommé chef du Moyen-Orient au Conseil de sécurité nationale.

McGurk possède une vaste expérience au Moyen-Orient, en particulier en Irak, où il a occupé pendant plus de 10 ans des postes de haut niveau en matière de sécurité. Il a servi sous trois administrations – Bush Jr., Obama et Trump, avec son impressionnant accomplissement consistant à construire une coalition contre Daech et à vaincre Daech en Irak et en Syrie.

Les plus perspicaces se souviendront probablement que McGurk a démissionné il y a un peu plus de deux ans pour protester contre l’annonce par Trump d’une réduction significative du nombre de forces américaines en Syrie, une décision qu’Israël n’aimait pas du tout, mais les Kurdes, « abandonnés ». après avoir lutté pour l’Occident contre le terrorisme de Daesh, en ont conçu le plus d’amertume. Néanmoins l’abandon n’a jamais été « complet », puisqu’une petite troupe américaine de soutien a été préservée pour garder les puits de pétrole de la région de Deir Ez Zor…

Dans les quelques interviews qu’il a accordées aux médias au cours des deux dernières années, il s’est prononcé contre la conduite de Trump (« suite à une mauvaise compréhension du territoire« ), donnant l’impression que lui-même comprend très bien la complexité du Moyen-Orient et connaît bien les détails, notamment ceux qui lient intimement Iran / Irak / Syrie. D’un autre côté, il n’y a aucune aucune déclaration de sa part sur Israël. Quoi qu’il en soit, cette annonce pourrait siffler la fin des exactions turques dans le Nord-Est de la Syrie, comme à Afrin.

Pour le dessert, voici ce qu’il a dit à propos de l’élimination de Suleimani: « Grand geste, cet homme a activé les milices qui ont causé beaucoup de problèmes aux États-Unis. »

Voici un lien vers une interview avec lui

Crédit: New Middle East Telegram Channel Crédit photo: CNN

Un commentaire

Laisser un commentaire