3ème frappe israélienne : 15 morts et blessés signalés

Publié par

 Israël semble avoir récemment profité d’une faiblesse iranienne tactique relative en Syrie – ainsi que de la période d’attente pendant laquelle Téhéran reste sur la réserve, dans l’arène régionale en Syrie, avant la prestation de serment de l’administration américaine- pour intensifier les attaques contre les intérêts iraniens en Syrie.

Mercredi soir, une attaque a été signalée dans la région d’Al-Kiswa , à l’ouest de Damas, non loin de la frontière entre la Syrie et le Liban. Dans les dix jours qui ont précédé le dernier bombardement, les médias arabes ont fait état de deux autres attaques, l’une contre une industrie militaire syrienne commune (Centre de Recherche sur les missiles) au nord de Damas et l’autre au sud de la capitale, dans la partie nord du Golan syrien.

La Syrie fait état d’une troisième frappe israélienne contre des cibles iraniennes en dix jours; 15 morts et blessés signalés

Un porte-parole militaire a déclaré que des missiles survolant les hauteurs du Golan avaient visé plusieurs endroits et la Syrie prétend que les défenses aériennes auraient abattu plusieurs missiles.

Frappe israélienne en Syrie, 2018

Frappe israélienne en Syrie, 2018 Credit: DOCUMENT / STR / CENTRAL WAR MEDI Reuters Jack Khoury Publié à 08:07

L’Observatoire syrien des droits de l’homme rapporte que 15 personnes ont été tuées et blessées lors d’une frappe israélienne mercredi dans le sud de la Syrie, la troisième en près de 10 jours. 

Israël a frappé des cibles dans le sud de la Syrie, a rapporté la télévision d’Etat alors que des déserteurs de l’armée ont déclaré que les missiles ciblaient les bases des gardiens de la révolution iranienne.

Un porte-parole militaire a déclaré que les missiles survolant les hauteurs du Golan avaient visé plusieurs endroits et que les défenses aériennes auraient abattu plusieurs missiles. La couverture en direct a montré un bâtiment de plusieurs étages en feu.

« Nos défenses aériennes ont répondu à une agression aérienne israélienne … sur certaines cibles dans la région sud », a déclaré un porte-parole de l’armée syrienne citant un porte-parole de l’armée syrienne.

Deux déserteurs de l’armée syrienne ont déclaré que les frappes avaient touché la région d’Al Kisswah dans la banlieue sud de la capitale Damas et des bases militaires utilisées par le groupe pro-iranien du Hezbollah libanais.

Il n’y a pas eu de commentaire immédiat d’un porte-parole de l’armée israélienne, mais le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant général Aviv Kochavi, a  déclaré le mois dernier que les frappes de missiles avaient « ralenti l’implantation de l’Iran en Syrie ».

« Nous avons atteint plus de 500 cibles cette année, sur tous les fronts, en plus de multiples missions clandestines », a déclaré Kochavi dans des commentaires publiés dans les médias israéliens.

Les bases de l’est, du centre et du sud de la Syrie qu’Israël avait frappées ces derniers mois connaîtraient une forte présence de milices soutenues par l’Iran, selon des sources de renseignement et des déserteurs de l’armés familiers avec les lieux.

Des sources de renseignement occidentales affirment que l’intensification des frappes israéliennes contre la Syrie au cours des derniers mois fait partie d’une guerre de l’ombre approuvée par les États-Unis et fait partie de la politique anti-iranienne qui a sapé au cours des deux dernières années la vaste puissance militaire de l’Iran sans déclencher une réelle augmentation des hostilités.

Ils disent que l’année dernière,* on a assisté à une expansion des cibles touchées par Israël à travers la Syrie, où des milliers de membres milices soutenues par l’Iran ont été impliquées dans la récupération d’une grande partie du territoire perdu par le président syrien Bashar Assad aux insurgés au cours d’une guerre civile ancienne de près de dix ans.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s