L’Agence Française de Développement finance des ONG anti-israéliennes

Posted by

La France continue à financer des ONG anti-israéliennes

Shraga Blum par Shraga Blum janvier 4, 2021

L’observatoire NGO Monitor qui suit de près les activités et le financement des organisations non-gouvernementales dans le cadre du conflit israélo-palestiniens a révélé un nouveau scandale : l’Agence Française de Développement a accordé une subvention de 8 millions de d’euros à une organisation ‘palestinienne’ qui mène des activités violemment anti-israéliennes. Cette organisation répond au nom de « NGO Development Center » et en l’occurrence, le projet vise à « gérer un appui à Jérusalem-Est pour son identité et sa résilience ».

L’Agence Française de Développement dépend de l’Etat et dans sa définition, elle est censée « combattre la pauvreté et favoriser le développement durable ». De son côté, le « NGO Development Center » se présente innocemment comme une « organisation non-gouvernementale palestinienne à but non lucratif aidant les ONG palestiniennes et leurs entités représentatives à répondre plus efficacement aux besoins des groupes les plus défavorisés de la société palestinienne ».

Or le NDC, comme toutes les organisations de la sphère dite « palestiniennes » est largement politisée, notamment en faisant la promotion du boycott d’Israël dans tous les domaines (y compris le BDS) et en combattant activement contre toute normalisation avec Israël. Cette organisation coordinatrice englobe sous son toit toute une kyrielle d’organisations « palestiniennes » toutes les plus anti-israéliennes voire antisémites les unes que les autres et parfois directement liées à des organisation terroristes reconnues comme telles.

En l’occurrence, l’Agence Française de Développement, qui est tout sauf naïve, est ici le « bras armé » du gouvernement français qui s’immisce insidieusement dans les affaires intérieures de l’Etat d’Israël et tente de saper la souveraineté israélienne sur les parties de Jérusalem libérées en 1967. L’insolence de cette politique est d’ailleurs à la hauteur du laxisme des autorités israéliennes face à ce phénomène. On imagine les réactions du gouvernement français si Israël finançait des ONG qui agissent en France dans des domaines politiques sensibles.

Ceci n’est que l’un des innombrables exemples révélés par NGO Monitor quant à l’ingérence sournoise de pays d’Europe occidentale ou de l’Union européenne dans le conflit israélo-palestinien et à Jérusalem en particulier au moyen de financement d’ONG anti-israéliennes (arabes ou juives) présentes sur place.

En 2018, l’UE avait exprimé le « le besoin urgent de préserver l’identité palestinienne de Jérusalem-Est ».

(Adapté de l’article : https://fr.ngo-monitor.org/lafd-confie-8-millions-deuros-a-une-organisation-anti-paix/)

Photo Illustration

lphinfo.com

Laisser un commentaire