Tsahal : des tanks rechargés à l’énergie solaire?

Posted by

Tsahal connectera les tanks à l’énergie solaire pendant la formation et économisera 1 million de shekels de diesel par an

Au lieu de faire fonctionner le moteur diesel polluant, générant de l’énergie pour les systèmes de tanks, tout en se tenant dans le parking blindé de l’école, il sera connecté au parc solaire de la base. Les économies: 250 000 litres de diesel par an. Dans le même temps, de nouvelles économies sont attendues sur le coût de la consommation de pièces de rechange pour les moteurs

Udi Etzion

L’école blindée de Tsahal a récemment commencé à connecter les réservoirs des chars Merkavim Mark-4 au réseau électrique pendant l’entraînement sans mouvement, au lieu de faire tourner leurs moteurs pour alimenter en électricité les systèmes de réservoirs. Résultat: une économie annuelle d’environ 1 million de shekels sur environ 250 000 litres de diesel. Économies supplémentaires sur la consommation de carburant du moteur.

«Il y a un an et demi, nous avons commencé à rechercher des moteurs économiquement et énergétiquement plus efficaces, et nous avons identifié les moteurs de char stationnaires comme représentant un tel potentiel d’efficacité», explique le lieutenant-colonel Omri Gal, commandant adjoint de la 460e brigade (Shizafon). «Au-delà des économies, nous avons amélioré la formation. Sans bruit de moteur, ce qui facilite la conversation et la communication entre les moniteurs et le personnel. « 

réservoir

Le changement de procédé entraînera également une réduction de la pollution atmosphérique générée par les réservoirs. Le directeur de la cavalerie des Tanks au ministère de la Défense ne publie pas les données d’émissions polluantes du char, mais un camion lourd propulsé au diesel émet environ 900 grammes de CO2 par km, et le réservoir lourd n’est soumis à aucune réglementation environnementale et est équipé d’un moteur diesel de 1500 ch, soit le double de celui des poids lourds, émet probablement beaucoup plus. Cela permet d’économiser des centaines de tonnes de dioxyde de carbone et d’autres polluants par an, car l’électricité à la base de Shizafon est fournie pendant la journée grâce à la charge solaire.

Environ 3 millions de shekels ont été investis dans l’infrastructure de raccordement des réservoirs au centre énergétique de la base, un montant qui devrait être remboursé en trois ans. Le financement provenait du budget d’efficacité de l’état-major, qui est géré par le département du budget du ministère de la Défense et le conseiller financier du chef d’état-major.

Dans la phase suivante, une infrastructure de charge similaire sera construite dans d’autres bases d’entraînement similaires, telles que l’écoloe du Génie (School of Engineering) où les bulldozers D9 seront connectés à l’électricité, et l’école de guerre de l’Infanterie (School of Infantry Warfare), où des cours de conduite sont dispensés sur des véhicules antichar.

ynet.co.il

Laisser un commentaire