Israël, Lumière entre les nations ?

Publié par

Israël, Lumière entre les nations ?

Par Michèle Mazel

 Israël, comme le reste du monde, a vécu une année difficile. Le pays n’a pas été épargné par la pandémie qui a atteint près de 80 millions d’individus à travers le monde, faisant un million huit-cent mille victimes et qui n’a hélas pas dit son dernier mot.

Cependant il y a dans la vie d’une nation des moments précieux, et il faut les savourer car hélas ils sont rares et ne durent généralement pas.

A l’aube de l’année 2021, il faut voir comment les médias européens et particulièrement ceux de l’Hexagone, si prompts d’ordinaire à critiquer Israël font assaut d’éloges et l’encensent aujourd’hui d’une seule voix, comme s’il était devenu pour un temps cette « lumière entre les nations » qu’annonçait le prophète Esaïe.

Israelis recieve a Covid-19 vaccine, at a vaccination center in Jerusalem, on December 30, 2020. Photo by Noam Revkin Fenton/Flash90 *** Local Caption *** נגד נגיף הקורונה קורונה חיסון חיסונים

 C’est qu’ Israël vient de mettre en évidence ce qui pouvait être accompli. Ce petit état est, en effet, sur le point de réussir ce qui paraissait hier encore impossible : vacciner un million de ses citoyens contre le Covid19 en l’espace de deux semaines.  Un million, ce qui représente plus  de dix pour cent de sa population, soit la majeure partie des personnels de santé et près d’un tiers  des plus de soixante ans, les plus vulnérables aux ravages du virus.

Un exploit d’autant plus remarquable que les Israéliens ne sont pas réputés pour leur discipline et qu’ils sont plus que jamais divisés, alors qu’ils s’apprêtent à se rendre aux urnes pour la quatrième fois en deux ans.

Les candidats en quête de suffrages se multiplient ; de nouveaux partis voient le jour tandis que d’autres ayant un temps occupé le devant de la scène disparaissent.

Pendant ce temps, du nord au sud et de l’est en ouest les manifestations sont quotidiennes. Chaque soir, banderoles, pancartes et haut-parleurs accompagnent des centaines, voire des milliers d’individus qui protestent contre le confinement, le gouvernement ou son chef,  l’armée et même la police, laquelle a bien du mal à gérer la situation.

Israeli police officers scuffle with demonstrators during a protest against Israeli prime minister Benjamin Netanyahu, outside the PM’s official residence in Jerusalem on December 26, 2020. Photo by Yonatan Sindel/Flash90

Pourtant les Israéliens, toutes tendances confondues, continuent à se présenter en bon ordre dans les centres de vaccination qui ne ferment jamais. Pas de bousculades, pas d’altercations ; convoqué à heure fixe dans un endroit fixe, chacun, chacune, prend un numéro et attend sagement son tour. Il faut dire que l’opération de vaccinations bénéficie d’une organisation spectaculaire. 

Au point qu’on a vu un journal allemand apostropher la chancelière Merkel pour lui demander pourquoi l’Allemagne, qui a enregistré un millier de décès le 30 décembre alors que jusqu’ici à peine soixante mille personnes ont été vaccinées,  ne pouvait faire ce que fait Israël.  

Derrière ce succès se profile le courage et l’abnégation des infirmières et des infirmiers qui pendant de longues heures, jour après jour,  gardent le sourire et prennent le temps d’expliquer, de rassurer.

Au-delà de l’authentique prouesse d’Israël, il y a surtout un message d’espoir pour le monde. Vaincre le virus est possible ; après le long crépuscule de 2021, la vie reprendra, peut-être pas totalement comme avant mais elle reprendra.

Par Michèle Mazel

2 commentaires

  1. Chalom, effectivement, j’ai remarqué depuis plusieurs semaines, que les médias français parlent en bien d’Israel et j’en suis très heureuse. En effet , nous les français juifs n’avions guère de compliments ni même le moindre intérêt pour ces médias ; La chaîne Arte en revanche a raconté hier que les israeliens « gardaient les vaccins contre la corona pour eux et que » les palestiniens de la cisjordanie occupée » je cite Arte , n’avaient accès à rien. Chabat Chalom à vous tous.

Laisser un commentaire