Les Palestiniens accusent le Hamas de stocker des armes dans des quartiers résidentiels

Publié par

Les Palestiniens de la bande de Gaza ont déclaré que l’explosion qui a fait 1 mort et 14 blessés jeudi a eu lieu dans un entrepôt utilisé par le Hamas pour stocker des armes.

Des gens se rassemblent lors d'un rassemblement anti-israélien parrainé par le Hamas à Gaza le mois dernier.  (crédit photo : MOHAMMED SALEM/ REUTERS)
Des gens se réunissent lors d’un rassemblement anti-israélien parrainé par le Hamas à Gaza le mois dernier.
(crédit photo : MOHAMMED SALEM/ REUTERS)

Nés en tant que boucliers humains

Des factions palestiniennes et des organisations de défense des droits de l’homme ont appelé le Hamas et d’autres groupes terroristes palestiniens à cesser de stocker des armes dans des zones résidentielles à la  suite d’une nouvelle explosion, qui a tué une personne et en a blessé 14 autres jeudi.
Ils ont également exigé une enquête approfondie sur l’explosion  afin de juger les responsables.
Les Palestiniens de la bande de Gaza ont déclaré que l’explosion avait eu lieu dans un entrepôt utilisé par le Hamas pour stocker des armes.

Embarras du Hamas

Le Hamas a déclaré avoir ouvert une enquête, mais n’a fourni aucun détail.
L’explosion de jeudi s’est produite peu après 8 heures du matin dans une maison située dans le quartier du marché d’Al-Zawiya au centre de la ville de Gaza. Selon des sources palestiniennes, Atta Ahmed Saqallah, 69 ans, est décédé et 14 civils ont été blessés, dont six enfants.

D’autres pourraient succomber

Des sources médicales à l’hôpital Shifa ont qualifié les blessures de l’un d’eux de graves, selon le Centre palestinien Al-Mezan pour les droits de l’homme. La maison de trois étages a été partiellement détruite, tandis que les maisons et les magasins voisins ont été partiellement endommagés, a indiqué le centre dans un communiqué. Selon des témoins oculaires, un incendie s’était déclaré dans la maison avant l’explosion.
« Le Centre Al-Mezan pour les droits de l’homme à Gaza considère l’incident de l’explosion avec une gravité extrême, car il y a eu des incidents répétés d’explosions internes dans des maisons dans des quartiers résidentiels surpeuplés pour diverses raisons dans le passé. Elles ont entraîné la mort d’un certain nombre de civils et la destruction de maisons et de propriétés publiques et privées », indique le communiqué.

Demande d’enquêtes : le Hamas bottera en touche

« En conséquence, Al-Mezan réitère son appel à une enquête approfondie et sérieuse sur cet incident et d’autres événements similaires.
 Elle exige la publication des résultats de l’enquête et à prendre les mesures nécessaires pour s’assurer que cela ne se reproduise pas, afin de préserver la vies et biens des citoyens.
Le Réseau des ONG palestiniennes, une organisation coordinatrice  comprenant 133 organisations membres, a également appelé à une enquête « sérieuse et transparente » sur l’explosion. « Le Réseau souligne la nécessité d’accélérer la fourniture de toutes les formes d’assistance et de soutien aux personnes touchées », a déclaré le groupe. « Il souligne également la nécessité d’annoncer les résultats de l’enquête et de prendre des mesures sérieuses pour empêcher que de telles explosions ne se reproduisent. »

Découvrez les marchés à chair à roquettes du Hamas

L’écrivain palestinien Fadel Al-Manasfeh a déclaré qu’il était clair que le Hamas choisit les marchés populaires comme lieu sûr pour ses entrepôts de munitions parce qu’il sait qu’Israël ne cible pas de tels endroits. Il a déclaré que le Hamas était « confus, perturbé » par l’explosion car on a ai si découvert l’un de ses entrepôts d’armes. Il a également souligné qu’une explosion similaire avait eu lieu l’année dernière sur un marché ouvert du camp de réfugiés de Nuseirat, tuant plus de 10 Palestiniens et en blessant des dizaines d’autres.

jpost.com

Laisser un commentaire