Esther Benbassa, une harceleuse impénitente?

Publié par

On se souvient d’elle comme distributrice d’étoiles jaunes compromettantes aux musulmans victimisés. Elle a aussi osé écrire « Être Juif après Gaza » (CNRS, coll. « Débats »!!!)-en référence à « Comment vivre après Auschwitz » d’Elie Wiesel-, en pleine comparaison frauduleuse, en 2008.

La révisionniste Esther Benbassa, vice-Présidente des écolos, semble être une harceleuse sans bornes. A plusieurs reprises, il s’agit de mise en danger médical d’autrui (opération reportée et violation du confinement au Sénat). Elle aura, décidément, largement abusé de ses positions pour nuire à son entourage et au peuple dont elle est issue…

Accusée de harcèlement, la sénatrice se « met en retrait »

Esther Benbassa, vice-présidente du groupe écologiste au Sénat, est visée par des accusations de harcèlement par d’anciens collaborateurs.

Source AFP

3 commentaires

  1. Cette collaboration de cette nazie avec les pastèques vert est signé qu’elle a les neurones qui se touchent . Elle devrait faire un procès à son chirurgien plasticien qui l’a transformé en barby style macaque .

  2. Bien fait pour elle. Elle n’arrête pas de donner des leçons de morale à tout le monde depuis des années alors que visiblement c’est un véritable tyran avec ses équipes. Elle est la juive de service, l’alibi de EELV pour dire que ce parti n’est pas antisémite. Ils la mettent en première ligne systématiquement de toutes les manifestations contre Israël avec son écharpe de sénatrice. De toute façon, elle ne risque rien. EELV a besoin d’elle, c’est son alibi. Les plaintes vont être retirées une fois qu’un arrangement financier aura été trouvé avec les plaignants.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :