Hausse spectaculaire des effectifs du Hezbollah en Allemagne et en Europe

Posted by

L’Allemagne voit augmenter le nombre de partisans et de membres du Hezbollah – Renseignements internes

Le nombre de partisans et de membres du Hezbollah est passé de 1 050 en 2019 à 1 250 en 2020 dans toute l’Allemagne.

Par BENJAMIN WEINTHAL   4 JUIN 2021 05:52

   

Un drapeau du Hezbollah et une affiche représentant le chef du Hezbollah libanais Sayyed Hassan Nasrallah sont photographiés le long d'une rue, près de Sidon, au Liban, le 7 juillet 2020 (crédit photo : REUTERS/ALI HASHISHO)

Un drapeau du Hezbollah et une affiche représentant le chef du Hezbollah libanais Sayyed Hassan Nasrallah sont photographiés le long d’une rue, près de Sidon, au Liban, le 7 juillet 2020(crédit photo : REUTERS/ALI HASHISHO)

L’Office pour la protection de la Constitution, l’agence de renseignement intérieur de l’Etat allemand de Basse-Saxe, a révélé jeudi dans son nouveau rapport une augmentation spectaculaire du nombre de membres et de sympathisants de l’organisation terroriste libanaise Hezbollah .Selon le rapport du renseignement en langue allemande examiné par le Jerusalem Post , le nombre de partisans et de membres est passé de 1 050 en 2019 à 1 250 en 2020.

Il y a environ 180 membres et sympathisants du Hezbollah dans le Land de Basse-Saxe, soit une augmentation de 20 membres par rapport aux 160 en 2019. Le Bureau pour la protection de la Constitution de Basse-Saxe, le nom officiel de son agence de renseignement intérieur, a écrit que « le Hezbollah nie le droit de l’État d’Israël à exister et légitime le combat avec des moyens terroristes. En Allemagne, les partisans du Hezbollah maintiennent une cohésion organisationnelle et idéologique, entre autres, dans les associations de mosquées locales, qui sont principalement financées par des dons. Le rapport ajoute que « Pour la communauté chiite, le ‘Hezbollah’, fondé avec l’aide de la République islamique d’Iran, exige l’application du système juridique islamique de la charia. L’année dernière, le ministère allemand de l’Intérieur a interdit toutes les activités du Hezbollah sur le territoire de la république fédérale.

Le Hezbollah est cité 37 fois dans le document de renseignement de 436 pages qui couvrait l’année 2020. Le rapport documente les menaces pour la sécurité du système constitutionnel et démocratique de l’État de Basse-Saxe. Le rapport n’expliquait pas les raisons de l’augmentation du nombre de membres et de sympathisants du Hezbollah en Allemagne et en Basse-Saxe.

Le Hezbollah utilise « sa propagande contre les institutions occidentales » et est, par conséquent, « dirigé contre la compréhension internationale et la coexistence pacifique des peuples », note le rapport.

L’agence de renseignement a déclaré que l’idéologie anti-occidentale et le terrorisme du Hezbollah incitent à ce qu’il soit soumis à l’observation des responsables du renseignement allemand.

Selon le rapport des services de renseignement, le Hezbollah « des partisans des mêmes associations visitent les mêmes mosquées ». Le rapport précise que le « potentiel de mobilisation du Hezbollah ne doit pas être sous-estimé en Allemagne ».En Basse-Saxe, il y a des partisans, ainsi que des sympathisants du Hezbollah, dans de nombreuses associations organisées. Les associations pro-Hezbollah sont actives dans les villes de Hanovre et Osnabrück et dans le sud de la Basse-Saxe ainsi que dans la région de la ville-État de Brême, note le rapport. Les données du renseignement indiquent que les associations sont financées principalement par les cotisations des membres et les activités de don. D’après le document.« Le lien avec le Hezbollah se fait via des agents qui reviennent toujours du Liban pour des occasions spéciales, par exemple, l’anniversaire du retrait de l’armée israélienne du sud du Liban ou les grandes fêtes musulmanes.

Le nombre d’islamistes a augmenté en Allemagne d’environ 700 à 28,715 en 2020. Le réseau allemand des Frères musulmans, qui est largement aligné sur l’organisation terroriste Hamas, a augmenté de 170 membres pour atteindre 1 900 en 2020. En plus de l’Allemagne, l’ensemble du mouvement du Hezbollah a été classé comme organisation terroriste par les États-Unis, la Ligue arabe, les Pays-Bas, Israël, le Canada, le Royaume-Uni, l’Autriche, la République tchèque, le Japon, la Lituanie, la Slovénie et de nombreux autres pays européens et latins. Pays d’Amérique.

La France, l’Espagne, l’Italie et l’Union européenne ont simplement désigné la soi-disant branche militaire du Hezbollah comme une entité terroriste.

[La France travaille ouvertement avec les dirigeants du Hezbollah à Beyrouth, au nom du « pluralisme » et soi-disant pour préparer la « reconstruction » politique du dit pays du Cèdre, alors même que c’est ce mouvement qui l’empêche en détournant l’économie au profit de l’Iran : l’entreprise CMA-GCM de l’affairiste franco-libanais Jacques Saadé compte régner sur le Port de Beyrouth, et ceux de Lattaquié et Tartous en Syrie. Grâce à quelles compromissions « politiques »?].

Rodolphe Saadé, depuis novembre 2017 président-directeur général du groupe CMA CGM, un leader mondial du transport et de la logistique.
Il est à la tête de l’une des plus importantes fortunes de Liban et de France, estimée entre 4 et 7 milliards d’euros en 2020. Ici congratulé par Saad Hariri, démissionné de son poste de Premier Ministre depuis, entouré de Bruno Le Maire et Monsieur J.Y Apartheid Le Drian
.

jpost.com

Laisser un commentaire