Une fillette de sept mois sauvée des lanceurs de pierres palestiniens par son ours en peluche

Publié par

Violence arabo-musulmane atavique : lapider des enfants à Jérusalem, ville de la paix, ou le retour aux temps du culte de Moloch et des sacrifices humains

avatarpar Rédaction d’Algemeiner

La police israélienne court lors d’affrontements avec des Palestiniens dans l’enceinte du Mont du Temple qui abrite la mosquée Al-Aqsa dans la vieille ville de Jérusalem, le 7 mai 2021. Photo: REUTERS / Ammar Awad.

Une fillette de sept mois a été sauvée d’une mort certaine lors des émeutes de lundi à Jérusalem grâce à un miroir cousu sur la poitrine de son ours en peluche, a rapporté le  journal israélien N12 .

La jeune enfant se trouvait dans une voiture qui a été attaquée par des émeutiers palestiniens, qui ont jeté des pierres à travers la lunette arrière, totalement brisée.

Teddy Bear, mieux que Dôme de Verre, Héros National Bleu-Blanc du Jour de Jérusalem

Une pierre aurait frappé l’enfant, mais elle a été déviée par un miroir incrusté dans son ours en peluche.

Elle s’est retrouvée avec seulement de légères blessures, principalement des égratignures à la tête.

Son père a simplement dit: «Ils ont essayé d’assassiner notre fille. Le jour de la libération de Jérusalem, on a tenté d’assassiner notre fille, un bébé de sept mois. À Jérusalem. »

Laisser un commentaire