Tsahal: des femmes soldats venues secourir à Meron ont été attaquées

Publié par

Les femmes soldats, venues secourir et évacuer les blessés, ont été agressées verbalement et physiquement.

Par UDI SHAHAM   1 MAI 2021 23:31

   

Des juifs descendent sur le mont Meron dans le nord pour assister aux célébrations de Lag Ba'omer, le 29 avril 2021 (crédit photo: DAVID COHEN / FLASH 90)

Des juifs descendent sur le mont Meron dans le nord pour assister aux célébrations de Lag Baomer, le 29 avril 2021(crédit photo: DAVID COHEN / FLASH 90)

Les femmes soldats du Home Front Command (Commandement du Front Intérieur ou défense dite passive) qui sont venues dans le cadre de l’équipe de sauvetage pour la catastrophe du mont Meron,  ont été attaquées par des personnes qui ont assisté à l’événement, a déclaré samedi soir l’unité du porte-parole de Tsahal.

Les femmes soldats, venues secourir et évacuer les blessés, ont été agressées verbalement et physiquement.

L’armée israélienne a souligné que la force qui a effectué la mission a ignoré l’attaque et a continué à aider les victimes.

La question a été soulevée par les soldats après leur retour à la base vendredi soir. L’armée israélienne a déclaré qu’elle condamnait toute attaque, verbale ou physique, contre ses soldats – hommes ou femmes.

Le porte-parole a ajouté que «le commandement du front intérieur continuera d’aider tout citoyen ou résident  qui a besoin d’aide. « 

Le ministre de la Défense Benny Gantz a déclaré en réponse à l’incident que «sauver des vies est une valeur primordiale, et je suis fier des hommes et des femmes soldats qui ont soigné les blessés lors de la catastrophe de Meron, et condamne sans réserve ceux qui les ont attaqués sur les lieux » .

«De nombreux citoyens doivent leur vie à ces [soldats] que nous avons appelés sur les lieux», a-t-il déclaré. «Tout comme dans [l’incident de Meron], tout comme avec le coronavirus, les hommes et les femmes soldats de Tsahal continueront à sauver des vies partout où cela sera nécessaire.»

Laisser un commentaire