Le CCIF retrouve une deuxième vie sur la plaque tournante islamiste : le Belgistan

Posted by

Dissous en France, le CCIF renaît de ses cendres en Belgique

Par Auteurvaleursactuelles.com / Lundi 15 février 2021 à 10:5810

Image d’illustration. Photo © SEVGI/SIPA

Le Collectif contre l’islamophobie avait été officiellement dissous en France, début décembre 2020, par le Conseil d’État.

Si le CCIF n’est plus, le CCIF Europe, lui, existe bel et bien. Le Figaro révèle ainsi, le 15 février, que le Collectif contre l’islamophobie, pourtant officiellement dissous en France par le Conseil d’État, début décembre 2020, s’est reconstitué en Belgique.

« La lutte contre l’islamisme est un travail long »

« Le CCIF, en cours de liquidation, a transféré ses actifs ainsi qu’une grande partie de ses propriétés intellectuelles et moyens de communication à d’autres associations, dont le Collectif contre l’islamophobie en Europe (CCIE), association sans but lucratif qui a été constituée en Belgique le 1er novembre 2020 », explique le CCIF Europe sur sa page Facebook. Dans le recours qu’il a déposé le 31 janvier dernier devant le Conseil d’Etat, le collectif souligne que le gouvernement français lui reproche, entre autres, « de dénoncer – à raison – un racisme d’État ».

Le CCIF porte également plainte contre Gérald Darmanin et sa ministre déléguée, Marlène Schiappa. C’est le ministre de l’Intérieur qui avait d’abord prononcé la dissolution du collectif. « Ce que ce gouvernement a fait, aucun autre ne l’avait fait », argue, de son côté, la place Beauvau. Et d’ajouter que « la lutte contre l’islamisme et ses officines est un travail long ».

« La sécurité et la continuité des activités du CCIF seront assurées »

Pour Le Figaro, le cofondateur du Printemps républicain, Gilles Clavreul, détaille ce tour de passe-passe : « Le CCIF a trouvé un refuge naturel en Belgique car c’est depuis longtemps une plaque tournante des organisations islamistes de la mouvance frériste, très actives auprès des institutions européennes ». Le quotidien français précise ce qu’indique la page Facebook du CCIF Europe : « Non seulement la sécurité et la continuité des activités du CCIF seront assurées contre toute tentative d’intimidation ou de déstabilisation, mais elles seront également renforcées par des moyens nationaux et internationaux ».

Laisser un commentaire