5 seniors de la sécurité israélienne dans le viseur des Gardiens de la Révolution

Publié par
 
 

Ancien chef des Armées et experts high-tech

Les Iraniens ont désigné 5 hommes et femmes d’affaires comme cibles légitimes de représailles, en menaçant de se venger pour l’assassinat d’un officier supérieur des Gardiens de la révolution la semaine dernière.

Ces cinq personnalités ont acquis leur expérience dans les unités d’élite de la Division du renseignement et ont, depuis, occupé des postes de direction dans des sociétés de sécurité. Désormais, Téhéran les prévient : « Vivez dans la clandestinité »

Cinq hommes d’affaires israéliens sont désignés comme cible iranienne – selon le site d’information iranien Fars, qui a publié dimanche 29 mai, la liste des objectifs d’élimination des Gardiens de la Révolution. Les cinq cibles sont des membres hauts-placés du personnel de sécurité et de renseignement, qui a accumulé son expérience dans le département du renseignement et a transféré ses compétences vers le marché civil.

La liste comprend des photos de ces personnes, ainsi que des détails exacts sur leur famille, leur adresse personnelle et leur adresse professionnelle. Le site Web affirme que ces Israéliens sont impliqués dans le « sabotage en Iran » et écrit qu’ils doivent « vivre dans la clandestinité ».

 
Des hommes d'affaires israéliens qui sont dans le collimateur des gardiens de la révolution. Utilisation en vertu de l'article 27A de la loi sur le droit d'auteur, site officiel

Anciens agents de renseignement. Liste de menaces de liquidation des Gardiens de la révolution (Photo : site Web officiel, utilisation en vertu de l’article 27A de la loi sur le droit d’auteur)

 

Selon le rapport iranien, ces femmes et hommes d’affaires, qui, exceptés ceux qui exercent en cybersécurité, n’ont aucun lien immédiat avec l’actualité en Iran, sont :

  • Amos Malka, qui a été chef du département du renseignement au début de l’Intifada 2;
  • Amir Levintel, fondateur et PDG de la cyberentreprise Cylus ;
  • Gal Ganot, à ne pas confondre avec la célèbre actrice de cinéma, ancienne diplômée de l’Unité 8200 et directrice de la société de formation Analysis ;
  • Inbal Arieli, fondatrice de la société de haute technologie Synthesis ; située sur le versant de l’innovation technologique et donc sans rapport avec l’Iran
  • et Amit Meltzer, qui serait expert en cybertechnologies défensives.

Amos Malka

Amos Malka, général à la retraite, s’est enrôlé dans le corps blindé en 1972 et a combattu pendant la guerre du Yom Kippour au sein du 1er bataillon.

 
Le général de division Amos Malka lors de la manifestation du Mouvement pour la qualité du gouvernement contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu sur la place Rabin, à Tel Aviv, le 31 octobre 2020. Reuven Castro

Ancien chef du service de renseignement. Amos Malka (Photo: Reuven Castro)

Après avoir acquis son expérience militaire, il a été chef de la division du renseignement de Tsahal de 1998 à 2001, au début de la Seconde Intifada. Il a exercé des fonctions de direction au sein de Plassen Sasa, qui s’occupe des solutions de protection pour le marché de la sécurité locale et internationale et est actuellement directeur chez Neutron Information Security.

Amir Lewintel

Amir Lewintel a acquis plus de 20 ans d’expérience dans le domaine cyber, en tant que soldat dans l’unité 81 de la Division du renseignement, en tant que commandant de l’unité de recherche et développement sur le marché de la défense civile. En 2017, il fonde et prend la direction de la cyber entreprise de protection des trains Cylus, dont les succursales sont déployées en Israël, aux États-Unis et en Europe.

Homme des gardiens de la révolution à Téhéran, Iran, 30 décembre 2021. Reuters

Chercher la vengeance. Drapeau des gardiens de la révolution (Photo : Reuters)

Le site Web de la société indique que « Amir a dirigé des équipes hautement qualifiées dans le développement et le déploiement de projets complexes de sécurité informatique, logicielle et matérielle pour l’État. « 

 

Gal Ganot

Gal Ganot a servi plus de 13 ans en tant que soldate et commandante dans l’unité d’élite 8200 de la Division du renseignement. Elle a ensuite rejoint l’industrie du cyber-renseignement civil, où elle a occupé pendant plusieurs années le poste de vice-présidente du renseignement et des opérations chez Insights. Elle est actuellement PDG du College of Analysis, une société de formation pour entrer dans les rangs de la haute technologie, conférencière de premier plan dans le domaine et présente même un podcast sur le thème de la gestion.

Inbal Ariéli

Comme celle qui la précède, Inbal Arieli a acquis son expérience dans une unité d’élite de la Division du renseignement. Elle a été officier dans l’unité 8200 et, après sa libération, a fondé et a commencé à gérer Synthesis, une société spécialisée dans l’évaluation des compétences en leadership des cadres supérieurs dans le monde des affaires. Elle est actuellement maître de conférences dans les domaines de l’entrepreneuriat et de l’innovation dans le monde de la haute technologie.

Amit Melzer

Amit Meltzer a travaillé comme technologue principal au Cabinet du Premier ministre et est actuellement considéré comme un expert dans le domaine des cybertechnologies défensives et un consultant principal en cyberdéfense.

Élimination des justiciers supérieurs le 22 mai 2022. Utilisation en vertu de l'article 27A de la loi sur le droit d'auteur, site officiel

Élimination au cœur de Téhéran. L’exécution d’un officier supérieur des Gardiens de la révolution (Photo : site Web officiel, utilisation en vertu de l’article 27A de la loi sur le droit d’auteur)

La publication de cette liste intervient dans le contexte de l’élimination ciblée du colonel des Gardiens de la révolution, Hassan Said Khodayari, au cœur de l’Iran, dans un e opération attribuée à Israël. Plus tôt dans la journée, On a signalé que le commandant des Gardiens de la révolution, Hussein Salami, avait dit aux proches du haut responsable que l’Iran vengerait sa mort « causée par les sionistes ». Houdayari, responsable de l’Unité 840, a dirigé les plan sde l’organisation visant à assassiner des opposants iraniens et des responsables dans le monde entier, y compris des tentatives infructueuses de tuer de hauts responsables israéliens et américains.

 

Un commentaire

Laisser un commentaire