L’enquête préliminaire indique que la journaliste d' »Al Jazeera » a été tuée par des tirs du Djihad, et non par Tsahal.

Publié par

Mais Abu Mazen refuse de coopérer à l’enquête et accuse par avance le coupable idéal…

 

La correspondante d’Al Jazeera, Shireen Abu Akleh, a probablement été touchée par « des tirs aveugles » d’hommes armés palestiniens, a déclaré le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz.
 

Le ministre israélien de la Défense Benny Gantz (au centre) et le chef d'état-major de Tsahal Aviv Kochavi assistent à un événement pour des soldats exceptionnels dans le cadre des célébrations du 74e jour de l'indépendance d'Israël, à la résidence du président à Jérusalem le 5 mai 2022. Photo de Yonatan Sindel/Flash90.

Le ministre israélien de la Défense Benny Gantz (au centre) et le chef d’état-major de Tsahal Aviv Kochavi assistent à un événement honorant des soldats exceptionnels dans le cadre des célébrations du 74e jour de l’indépendance d’Israël, à la résidence du président à Jérusalem le 5 mai 2022. Photo de Yonatan Sindel/Flash90.

 Le ministre israélien de la Défense a déclaré mercredi que les conclusions préliminaires de l’enquête militaire sur la mort par balle de la journaliste d’ Al Jazeera Shireen Abu Akleh à Jénine, plus tôt dans la journée, indiquent qu’elle n’a pas été tuée par les forces israéliennes.

S’adressant à la Knesset, le ministre de la Défense Benny Gantz a déclaré que « d’autre part, nous avons vu des images de tirs aveugles menés par des terroristes palestiniens, qui ont probablement touché la journaliste ». Cependant, il a souligné que l’enquête sur l’événement tragique était en cours.

Akleh a reçu une balle dans la tête alors qu’elle couvrait un raid anti-terroriste israélien à Jénine, selon Al Jazeera. Le média basé au Qatar a attribué sa mort aux Forces de défense israéliennes.

« Je voudrais exprimer ma tristesse face à la perte de la journaliste Shireen Abu Akleh », a déclaré Gantz. « L’État d’Israël accorde une grande importance à la protection de la vie humaine, ainsi qu’à la liberté de la presse. Les troupes de Tsahal ne blesseraient jamais intentionnellement les membres de la presse et toute tentative de laisser entendre le contraire est sans fondement. »

Gantz a également exprimé son soutien à « nos forces de défense et à toutes les unités qui travaillent uniquement pour maintenir notre sécurité et refléter la vérité », ajoutant : « Nous communiquerons nos conclusions de manière claire et transparente à nos amis américains, ainsi quant à l’Autorité palestinienne.

3 commentaires

    1. Oui, et de la faire valider par Yahya Sinwar (avant qu’il ne soit oblitéré par une élimination ciblée).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :