Les forces tchétchènes de Kadyrov achèvent les soldats russes blessés en Ukraine

Publié par

Les forces tchétchènes fidèles à Kadyrov ont aussi achevé des soldats russes en Ukraine

Un reportage a révélé, samedi, que les forces tchétchènes appartenant au lieutenant de Poutine, Ramzan Kadyrov, avaient perpétré des massacres odieux non seulement de citoyens ukrainiens, mais aussi contre leurs camarades, des soldats russes, participant à l’invasion russe.

 

Le journal américain,  The Daily Beast , a cité un responsable ukrainien local disant que les forces tchétchènes avaient liquidé des soldats russes blessés pendant les combats.

Ils ont transféré des soldats russes grièvement blessés vers leur grand hôpital de Bocha, puis les ont abattus« , a déclaré Artem Horin, membre du conseil municipal d’Irbin, près de Boca, qui a été l’une des premières personnes à visiter Bocha après le retrait des Russes.

Des témoins oculaires interrogés par le journal ont également affirmé que les combattants tchétchènes avaient exécuté des civils ukrainiens à Bocha, soulignant qu’ils avaient identifié les soldats de Kadyrov parce qu’ils portent leurs uniformes noirs et qu’ils utilisent à profusion des slogans islamistes et  écrivent le nom de Kadyrov sur leurs gilets par-balles.

Parmi ces crimes, l’un s’est produit en plein jour à Buca le 27 février, selon Ihor Iouchtchenko, 61 ans, ancien colonel des forces armées ukrainiennes, qui était auparavant commandant adjoint des forces terrestres du Donbass.

Selon Iouchtchenko, une colonne de forces russes comprenant des combattants tchétchènes s’est arrêtée au centre de la ville et a ouvert le feu sans discernement, tuant deux passants. 

Iouchtchenko a décrit comment des combattants tchétchènes ont attaqué une voiture civile roulant dans la rue en la mitraillant de balles, tuant ses occupants et l’arrêtant sur le bord de la route.

 Le témoin oculaire a ajouté que les combattants tchétchènes avaient ensuite traîné les morts hors de la voiture et les avaient laissés sur le bord de la route.

Ramzan Kadyrov, critiqué par des ONG internationales pour commettre des violations massives des droits de l’homme en Tchétchénie, a annoncé le 17 mars que 1 000 volontaires tchétchènes étaient en route pour combattre en Ukraine.

Au début de l’invasion russe, qui a commencé le 24 février, on a publié des photos sur les réseaux sociaux montrant une place à Grozny, la capitale de la Tchétchénie, grouillant de militaires qui s’étaient déclarés prêts à se rendre en Ukraine à tout moment.

Kadyrov, fidèle au président russe Vladimir Poutine, a sous ses ordres une milice accusée de nombreuses exactions en Tchétchénie.

Les autorités ukrainiennes ont annoncé la découverte des corps de centaines de civils, suite au retrait des forces russes de la ville de Bucha, près de Kiev. 

الداعم الأول لبوتين .. قديروف ورجاله يثيرون الرعب

Selon le : thedailybeast.com

Un commentaire

Laisser un commentaire