Un coup dur pour la machine à sous du Hezbollah en Amérique du Sud

Publié par

Un coup dur pour la machine à sous du Hezbollah en Amérique du Sud

L’homme d’affaires colombo-libanais « Alex Saab » est détenu depuis samedi aux Etats-Unis. Agé de 49 ans, Saab est soupçonné de blanchiment d’argent pour le régime vénézuélien et est considéré comme un proche du président Maduro. Il coordonne le trafic Illégal en Amérique latine dont le but est de générer de l’argent pour l’organisation de Nasrallah.

La procédure d’extradition de Saab lancée par les USA se poursuit un an après son arrestation au Cap-Vert et s’il est reconnu coupable, il risque une peine d’emprisonnement de 20 ans. Saab a été arrêté alors qu’il effectuait un voyage privé du Venezuela vers l’Iran.

Contexte :
son vrai nom est Hassan Saab (connu sous le nom de Rashid.). Il a commencé sa carrière au Hezbollah en 1996, il a ensuite participé à une opération dans la région de Yaron au sud du Liban.En 2000, il est devenu actif dans l’Unité des opérations à l’étranger (910). Saab suivi une formation approfondie dans le domaine des armes et des tactiques militaires, y compris la production de bombes et d’engins explosifs. La même année, il est entré légalement aux États-Unis avec un passeport libanais, avant de demander la citoyenneté américaine en 2005, qu’il a reçue en 2008.

 

Après avoir déménagé en Amérique, ses missions comprenaient la surveillance des activités sur des sites à New York, notamment le siège des Nations Unies, la Statue de la Liberté, le Rockefeller Center, Times Square et les aéroports locaux. Il a fourni des détails et des renseignements sur ces sites, y compris des photographies.

Pointe de l'iceberg : le narco-terrorisme du Hezbollah en Amérique latine dévoilé - Track Persia

Crédit :  wake et T. Doron Peskin créditent les télégrammes à l’ image

Un commentaire

Laisser un commentaire