Des Libanais brûlent le carburant importé par le Hezbollah!

Publié par

Je ne veux pas de carburant du Hezbollah » : le Liban a brûlé le précieux liquide • 

En raison de la grave crise du carburant au Liban, l’organisation terroriste Hezbollah a apporté des quantités de carburant d’Iran dans le pays, sucitan-t une nouvelle mobilisation contre son emprise sur la souveraineté du pays du Cèdre. 


La grave crise énergétique et économique dans le pays a poussé le Hezbollah à tenter de restaurer son image, après les lourdes suspicions de son implication dans l’explosion de quantités industrielles de nitrate d’amonium dans le Port de Beyrouth, le 4 août 2020.
 
Le mouvement terroriste chiite a donc fait entrer du carburant depuis la Syrie.
 
Bien que l’afflux d’or noir apparaisse d’abord comme un bienfait pour de nombreux Libanais, tous ne l’ont pas accepté, y voyant une nouvelle prise de contrôle sur la vie de l’homme de la rue.
 
Un certain nombre a préféré brûler le précieux Sésame, plutôt que de le consommer pour son usage quotidien et des besoins ndispensables.
 
La chaîne saoudienne diffuse sur les réseaux sociaux la vidéo ci-dessus, de Beyrouthins de la région de Shof (sans jeu de mots) au Sud de la capitale libanaise, en train de brûler des bidons d’essence, en traitant l’organisation de « terroriste »…..
 
 

Laisser un commentaire