Shaked aux Emirats : Israël n’envisagera pas d’État palestinien

Publié par

 

La ministre de l’Intérieur a déclaré au National que bien qu’Israël favorise la « paix économique », il ne soutiendra pas un État palestinien doté d’une armée.

La ministre de l’Intérieur Ayelet Shaked, actuellement en visite aux Émirats arabes unis, a déclaré dans une interview exclusive au média émirati The National qu’Israël sous le Premier ministre Naftali Bennett n’envisagerait pas la création d’un État palestinien.

 

Shaked a déclaré au National que le gouvernement de coalition Bennett-Lapid avait accepté de ne s’attaquer à aucun problème susceptible de provoquer des divisions, y compris le conflit israélo-palestinien.

Selon Shaked, la position du gouvernement était que la « paix économique » améliorerait la vie des Palestiniens et en faveur de zones industrielles mutuelles. Cependant, elle a souligné qu’Israël ne soutiendrait « certainement » pas un « Etat palestinien doté d’une armée« .

 

Le National a souligné que Shaked rejette l’étiquetage des implantations israéliennes comme « illégales », préférant les qualifier de « territoire en litige » (contesté). Dans l’interview, elle a qualifié le mouvement Boycott, Désinvestissement, Sanctions contre Israël d' »hypocrites ».

« Le BDS est une nouvelle forme d’antisémitisme« , a déclaré Shaked.

La ministre de l’Intérieur a déclaré au journal qu’Israël avait acquis une expérience de première main qui montrait que chaque fois qu’il se retirait d’un territoire contesté, une organisation terroriste surgissait pour prospérer sur le vide laissé, citant le sud du Liban et la bande de Gaza comme exemples éclatants.

« Nous ne répéterons plus cette expérience« , a déclaré Shaked.

israelhayom.com

Laisser un commentaire