De l’ADN testé au Liban pour localiser Ron Arad

Publié par

Des informations distillées au compte-gouttes, via des médias arabes permettent de reconstituer une partie de la mission du Mossad à l’étranger, le mois dernier, dans le but de retrouver la trace du navigateur disparu en 1986.

Un général iranien a été kidnappé et interrogé pour obtenir des informations sur Ron Arad en Syrie, et les agents ont testé de l’ADN depuis le Liban dans le cadre d’opérations visant à localiser le soldat disparu depuis longtemps.

Cette phase paraît, cependant élémentaire, tout autant qu’indispensable, étant le dernier moyen d’authentifier le sujet d’une telle recherche…

Des combattants du Hezbollah placent des drapeaux libanais et du Hezbollah à Juroud Arsal, à la frontière syro-libanaise (crédit photo : REUTERS)
Des combattants du Hezbollah placent des drapeaux libanais et du Hezbollah à Juroud Arsal, à la frontière syro-libanaise (crédit photo : REUTERS)
 
Le Mossad a mené deux opérations en septembre en Syrie et dans le village de Nabi Sheet au Liban et, selon un rapport d’Al-Arabiya (saoudien).
 
L’ADN aurait été prélevé sur un corps enterré au Liban pour examiner la possibilité que le corps puisse être celui de Ron Arad.
 
La deuxième opération, en Syrie, impliquait l’enlèvement et l’interrogatoire d’un général iranien à la retraite (en- Syrie?) pour recueillir les informations qu’il pouvait avoir sur le sort du soldat disparu depuis longtemps. Il a ensuite été libéré.
 
 
De plus, il y avait une indication que l’Iran pourrait avoir essayé de répliquer à cette situation d’en-lèvement en essayant d’assassiner un homme d’affaires israélien à Chypre.
 

ron arad (crédit : Archives)Ron Arad (crédit : Archives)

 
Arad a été capturé il y a 35 ans au Liban et transféré aux forces iraniennes. Israël a perdu la trace de son emplacement deux ans plus tard. Le Mossad et Tsahal ont déterminé qu’Arad est très probablement mort.
 
Le Premier ministre Naftali Bennett a révélé lundi après-midi lors du plénum de la Knesset qu’une opération du Mossad avait été menée pour tenter de localiser Ron Arad.
 

Laisser un commentaire