Qu’est-ce qu’Horowitz du Meretz est donc parti faire à Ramallah?

Publié par

Abbas appelle les parents de terroristes palestiniens avant de rencontrer des ministres et députés israéliens ; 

Le temps de téléphoner : façon de poser les conditions de la « négociation »

Avant une réunion avec les ministres du parti politique israélien Meretz dimanche, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas s’est entretenu avec les parents de deux Palestiniens récemment tués par les forces de sécurité israéliennes alors qu’ils menaient des attaques contre des membres des forces de sécurité en légitime défense
 
Avant une réunion avec les ministres complaisants du parti politique israélien Meretz dimanche, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas s’est entretenu avec les parents de deux Palestiniens récemment tués par les forces de sécurité israéliennes lors d’attaques terroristes.
 

Deux liquidations en légitime défense

L’agence de presse officielle palestinienne Wafa a rapporté qu’Abbas a appelé les parents pour présenter ses condoléances au père d’Israa Khuzaimia, qui a été abattue jeudi dernier par la police alors qu’elle tentait de poignarder des agents israéliens de la police des Frontières dans la vieille ville de Jérusalem.

 

En outre, le président de l’AP a contacté le père d’Alaa Nassar Shafik Zayoud, qui était membre du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien. Zayoud a été tué la semaine dernière après avoir ouvert le feu sur des hommes de troupe de Tsahal et de la police des frontières près de Jénine en Cisjordanie.

 

Horowitz, caution du terrorisme

Plus tard dimanche soir, Abbas a rencontré le ministre israélien de la Santé Nitzan Horowitz et le ministre de la Coopération régionale Issawi Frej du parti de gauche Meretz à Ramallah, lors de la deuxième réunion de ce type ces derniers mois.

Par la suite, les ministres israéliens et Abbas ont déclaré qu’ils travaillaient pour maintenir en vie la solution à deux États au conflit israélo-palestinien : d’un côté, un Etat qui récompense les terroristes tueurs de Juifs et de l’autre, un Etat qui essaie de maintenir ses citoyens en vie. Le dirigeant palestinien aurait demandé à Horowitz et Frej d’inviter personnellement leurs collègues à le rencontrer.

 

Aucun mandat ni officieux ni officiel

Horowitz, Ministre de la Santé, à un moment où le virus n’est pas définitivement contenu, se mêle de politique extérieure qui ne le regarde en rien. En répondant à l’invitation d’Abbas, plutôt qu’aux injonctions de neutralisation des points de friction idéologiques, il mène donc une politique partisane, de l’autre côté de la ligne verte, au détriment de l’équilibre du gouvernement Bennett.

Souviens-toi du Vase de Maalot

Celui-ci devra ensuite, rendre des comptes à son électorat de droite pour ces initiatives visiblement totalement hors de tout contrôle et sans mission gouvernementale… Si, jusqu’à présent, on pouvait croire qu’un semblant d’équilibre hors de tout parti-pris pouvait fonctionner, on va se mettre à en douter. Y a t-il réellement un pilote dans l’avion? Chacun fait-il ce qu’il veut?

Par ailleurs Ayelet Shaked a déclaré refuser tout contact avec un négationniste de la Shoah : Abu Mazen, qui a commis une thèse de cet acabit à l’Université russe Patrice Lumumba et a dirigé, le 15 mai 1974, l’assassinat des 21 enfants et 3 adultes d’une école de Maalot, pris en otages par les terroristes du groupe de Nayef Hawatmeh (FDLP).

 

Laisser un commentaire