Kamala Harris encourage une étudiante accusant Israël de « Génocide »

Publié par

La vice-présidente Kamala Harris à une étudiante qui accuse Israël de « génocide » : votre vérité doit être entendue. (NDLR : il faut encourager le mensonge antisémite)

La vice-présidente américaine double-face Kamala Harris a applaudi une étudiante qui a accusé Israël de « nettoyage ethnique », en déclarant : « votre vérité ne peut être censurée ». Fidèle à la pensée Woke en vogue, toute contre-vérité émanant d’une issue des minorités vaut mieux que de la contredire en risquant de la corriger.  

 

Défaite militaire ou morale, c’est la grande braderie dans le clan Biden.

 Le vice-président américain Kamala Harris s'entretient avec des étudiants lors d'une visite à l'Université George Mason pour discuter des droits de vote et de l'inscription à Fairfax, en Virginie, (crédit photo : LEAH MILLIS/REUTERS)
La vice-présidente américaine Kamala Harris s’entretient avec des étudiants lors d’une visite à l’Université George Mason pour discuter des droits de vote et de l’inscription à Fairfax, Virginie, (Crédit photo : LEAH MILLIS/REUTERS)

Harris défend le droit de dire n’importe Quoi si cela vient d’une minoritaire

La vice-présidente américaine Kamala Harris a applaudi une étudiante de l’Université George Mason qui a accusé Israël de « génocide et de nettoyage ethnique » et a exprimé son indignation face au financement américain du Dôme de fer (arme défensive contre le terrorisme du Hamas) lors d’une discussion avec des étudiants sur la Journée nationale d’inscription des électeurs.
 
 
L’étudiante, qui s’est identifiée comme étant en partie yéménite, en partie iranienne et « pas une Américaine« , a déclaré que l’Amérique faisait du tort à sa vie « tous les jours » en raison du financement militaire de l’Arabie saoudite et d’Israël.
 
 
 
 
« Vous avez évoqué à quel point le pouvoir du peuple, les manifestations et l’organisation sont très précieux en Amérique, mais je vois qu’au cours de l’été, il y a eu des protestations et des manifestations en nombre astronomique aux côtés de la Palestine, mais il y a quelques jours à peine, il y avait des fonds alloués pour continuer à soutenir Israël qui me fait mal au cœur parce que c’est un génocide ethnique et un déplacement de personnes, le même qui s’est produit en Amérique, et je suis sûr que vous en êtes conscient », a déclaré l’étudiante.
 
 

Même si votre « vérité » est un mensonge, il faut l’entendre

 
L’étudiante a souligné les problèmes sociaux en Amérique et a demandé pourquoi l’argent allait à Israël et à l’Arabie saoudite au lieu de régler ces problèmes internes. « Les gens ont parlé très souvent de ce dont ils ont besoin et j’ai l’impression qu’il y a un manque d’écoute et j’ai juste l’impression que je dois en parler parce que cela affecte ma vie et la vie (sic.) des personnes auxquelles je tiens vraiment« , a ajouté l’élève.
 
En réponse, Harris a déclaré qu’elle était « heureuse » que l’élève s’exprime en disant « votre voix, votre point de vue, votre expérience, votre vérité, ne peuvent pas être réduits au silence et doivent être entendues ».
 
 
Harris a souligné que la démocratie est la plus forte lorsque tout le monde participe et est la plus faible lorsque des voix7 sont laissées de côté. « Il ne s’agit pas seulement d’être physiquement présente, mais que votre voix soit présente. Notre objectif devrait être l’unité, mais pas l’uniformité. L’unité ne devrait jamais se faire au détriment du fait de dire à une seule personne ‘Pour l’unité, oh, tais-toi à ce sujet et sur ce genre de choses.’ Ce n’est pas l’unité. Ensuite, nous voyons où cela aboutit dans un débat sain sur la question. « 

Pour Harris, il est « sain » de traiter les Juifs de « génocidaires »

 
Concernant la référence spécifique de l’étudiante à la politique au Moyen-Orient, la vice-présidente a répondu que « nous avons encore des débats sains dans notre pays sur ce qui est la bonne voie et la parole de personne ne devrait être étouffée à ce sujet ».
 
L’ancien ambassadeur des États-Unis en Israël, David Friedman, a exprimé son indignation face aux déclarations de Harris, en tweetant : « Honteux. Il y a la vérité et là, ce sont des mensonges. Personne n’a droit à sa vérité personnelle. Cette attaque contre Israël est simplement un mensonge et VPOTUS (le faible Biden) aurait dû l’appeler . »
 
 

 
David M Friedman
 
@DavidM_Friedman
Shameful. There is truth and their are lies. No one is entitled to their personal truth. This attack on Israel is simply a lie and VPOTUS should have called that out. foxnews.com/politics/kamal #FoxNews
Kamala Harris nods as student accuses Israel of ‘ethnic genocide’
Vice President Kamala Harris nodded while a student accused Israel of ethnic genocide and then responded by saying the student’s « truth should not be suppressed. »
foxnews.com
 

Je « soutiens Israël », mais pas quand on l’accuse à tort

Kamala Harris a toujours exprimé son soutien superficiel à Israël, déclarant à l’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu que les États-Unis étaient contre l’enquête de la Cour pénale internationale sur les crimes de guerre présumés d’Israël et soutenant le droit d’Israël à se défendre contre les roquettes de Gaza lors des affrontements passés. Lors d’un appel avec le président israélien Isaac Herzog en août, la vice-présidente a exprimé un « engagement fort » envers la sécurité d’Israël.

Laisser un commentaire