2 policiers israéliens blessés dans des affrontements à Naplouse

Publié par

 Ils accompagnaient des Juifs visitant le tombeau de Joseph

Des affrontements ont éclaté alors qu’environ 500 fidèles juifs visitaient le tombeau de Joseph à Naplouse.

La seule religion au monde qu’on ne peut pas exercer librement sur ses territoires et lieux de mémoire historiques.

 Dommages causés à un véhicule de la police des frontières lors d'affrontements à Naplouse (crédit photo : ISRAEL POLICE)
Dommages causés à un véhicule de la police des frontières lors d’affrontements à Naplouse (Crédit photo : POLICE ISRAEL)
Des affrontements et des échanges de tirs ont éclaté entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes dimanche soir, alors qu’environ 500 fidèles juifs visitaient le tombeau de Joseph à Naplouse (Sechem) en Judée-Samarie, où deux gardes-frontières ont été blessés par des émeutiers palestiniens.
 
 
 
Alors que les forces israéliennes et les fidèles entraient dans la ville, des dizaines d[‘islamistes usurpateurs -qui n’ont aucun lien historico-religieux avec le tombeau] Palestiniens se sont acharnés contre leur présence, lançant des pierres et des explosifs vers leurs véhicules et tirant en direction des forces de sécurité, selon la police des frontières.
 
 
La police des frontières a répondu aux émeutes par des tirs à balles réelles et des méthodes de dispersion des émeutes. Un agent a été légèrement blessé par un explosif et transféré pour traitement dans une clinique de Tsahal. Un autre policier a été légèrement blessé par une pierre qui lui a heurté le visage. L’officier a été soigné sur place.
 
Au milieu de la fusillade, un véhicule blindé appartenant à la police des frontières a subi des dommages importants.
 
 
Tous les fidèles ont quitté le complexe du Tombeau de Joseph et les troubles ont pris fin.
 
Le tombeau, vestige pour l’humanité judéo-chrétienne, est fréquemment incendié, pillé, dévasté par ces hordes vouant un culte à Moloch
 
Des affrontements ont également été signalés à Bidu, au nord-ouest de Jérusalem, dimanche soir. Sept suspects palestiniens auraient été arrêtés dans des villes de la région de Bidu et d’autres armes auraient été saisies.
 
Les affrontements surviennent moins d’un jour après que cinq Palestiniens ont été tués et deux soldats de Tsahal ont été blessés lorsque des affrontements armés ont éclaté entre les Palestiniens et les forces de sécurité israéliennes lors d’une vague d’opérations anti-Hamas à travers la Cisjordanie.

Avec le jpost.com

Laisser un commentaire