Nahariya : un véhicule-bélier percute mortellement un volontaire de la Police, un agent blessé

Publié par
 

Les deux hommes, un policier et un bénévole, ont été renversés et écrasés alors qu’ils cherchaient des résidents illégaux sur un chantier de construction près de Palm Beach dans la ville.

Témoin oculaire : « Le véhicule a fait des allers-retours, à maintes reprises. » La police a lancé une vaste chasse à l’homme et a stoppé une voiture Audi au carrefour de Shlomi – dans laquelle un vendeur de drogues conduisait sur un trajet domicile-travail : « À la recherche de plus de suspects, toutes les directions sont vérifiées ». Mais la piste criminelle est privilégiée, après qu’on a trouvé de grosses quan-tités de drogue à l’intérieur de ce véhicule immobilisé. 

 Arieh Rebad, Saar Hess, Eli Senor et Daniel Salameh Mise à jour :10:50
 
Mitnadev Hossam Sajir
 
Hossam Sajir, un policier volontaire dans la trentaine de Kfar Yarka, a été mortellement écrasé ce matin (mardi) dans le quartier de Palm Beach à Nahariya. Un policier qui l’accompagnait a été légèrement blessé dans l’incident. Les deux hommes, le volontaire et le policier, sont des résidents de la communauté druze de Kfar Yarka.
 
 
La police a d’abord déclaré que les deux hommes avaient été écrasés sur un poste de contrôle auquel ils avaient participé, mais il est apparu plus tard que l’incident avait eu lieu sur un chantier de construction près de la plage – où la police recherchait des résidents illégaux. Des voisins se seraient plaints ue la municipalité obligeait des clandestins à travailler pendant les festivités de Soukot.
 

Le conducteur arrêté est un habitant du village d’Arava, avec qui un autre suspect, également arabe israélien, a été arrêté. L’un des deux suspects est une figure bien connue du monde du football dans la société arabe. 

Selon le suspect, un entrepreneur bien connu, il est arrivé sur le chantier après avoir reçu des plaintes concernant le bruit et le contremaître sur le terrain l’a appelé. Selon lui, les travailleurs – des Palestiniens avec des permis de travail – ont reçu un permis de travail pendant les festivités pour éviter les inondations du Ga’aton (petit fleuve qui traverse Nahariya) en hiver. Dès son arrivée, il a vu les policiers sur place, qui ont demandé son évacuation. À ce stade, l’accident a apparemment eu lieu, mais le suspect nie avec véhémence la possibilité d’un incident nationaliste (terroriste) : « Comment puis-je être accusé de cela,1 alors que mes proches servent dans des unités d’élite de la police israélienne, toute cette affirmation est un mensonge.  » 

Comme indiqué, la police a d’abord précisé que les deux pstes criminelles et nationalistes avaient fait l’objet d’une enquête et que le Shn Bet était dans le coup, mais la possibilité d’un incident à caractère terroriste a été écartée. 

 
Un témoin oculaire a déclaré à Ynet : « Le conducteur a fait des allers-retours, à maintes reprises, et s’est enfui dans un véhicule. »
 
 
De grandes forces de police ont commencé à rechercher les suspects de l’accident – ​​et un hélicoptère s’est également élevé dans les airs. Le commissaire de police Yaakov Shabtai s’est immédiatement rendu sur les lieux. Le suspect, notable du football arabe, a été arrêté et emmené pour interrogatoire au poste de Nahariya.
7 Voir la galerie

Le véhicule qui a écrasé la police près du Palm Beach à Nahariya

 
( Photo: Gil Nehushtan )
 

Le véhicule qui a écrasé la police près du Palm Beach à Nahariya

 
 

Policiers blessés près de Palm Beach à Nahariya

Les forces de police sur place. Chantier de construction du gouvernement – avec des résidents illégaux
( Photo: Sarre Hess )

Policiers blessés près de Palm Beach à Nahariya

 
( Photo: Sarre Hess )

Policiers blessés près de Palm Beach à Nahariya

 
( Photo: Meir Fahima )
Les voisins qui vivent à proximité du site ont déclaré avoir entendu d bruit en pleines festivités et appelé la police. La police est arrivée sur les lieux et une confrontation s’est envenimée qui s’est tran-sformée en situation d’urgence, et selon les soupçons, l’une des personnes présentes est montée dans le véhicule et a écrasé les agents de police en fonçant sur eux à plusieurs reprises.
 
 
La police a souligné que les recherches se poursuivent pour retrouver d’autres personnes impliquées. Entre autres choses, ce qui fait l’objet d’une enquête est que le suspect arrêté ait laissé tomber d’autres personnes impliquées en cours de route. Dans le cadre de la chasse à l’homme, des points de contrôle ont été déployés dans la région et de gros embouteillages sont signalés sur les principales routes de Galilée occidentale.
 
Le lieutenant-général Shaul Tzemach, commandant de la zone d’Asher pour la police, a informé sur les lieux de l’incident que le policier et le volontaire sont arrivés sur le chantier lors d’une activité de patrouille de routine, vers 10h00. « Au cours de l’inspection, un véhicule a émergé, a heurté très violemment les deux policiers et a pris la fuite », a déclaré Shaul Tzemach. . »
 
Sur le chantier où le policier et le volontaire ont été écrasés, des travaux sont en cours pour détourner l’eau qui se déverse de Nahal Saar en Galilée occidentale afin d’éviter les inondations. Des sources de la municipalité de Nahariya ont déclaré qu’il n’était pas clair de savoir comment ces clandestins séjournaient illégalement – (sous-traitant?) puisqu’il s’agit d’un chantier de construction commandité par la Municipalité.

Un hélicoptère recherche le suspect dans la blessure des policiers blessés près du Palm Beach à Nahariya

 
( Photo: Sarre Hess )

Un hélicoptère recherche le suspect dans la blessure des policiers blessés près du Palm Beach à Nahariya

 
( Photo: Sarre Hess )
Le Magen David Adom a rapporté avoir reçu le rapport sur l’incident à 10h14. Il a fallu effectuer la réanimation du jeune volontaire- mais à l’hôpital, les médecins ont été contraints de déterminer sa mort.
 
Un ambulancier paramédical de haut rang au/ sein du MDA, Daniel Abdelhak, a déclaré : « Lorsque nous sommes arrivés sur les lieux, nous avons vu les deux blessés étendus à l’intérieur du chantier, souffrant de blessures au haut du corps. Nous avons effectué des tests médicaux et commencé un traitement médical. L’un des blessés était inconscient et j’ai immédiatement commencé à pratiquer la RCR sur lui, je l’ai transféré dans une unité de soins intensifs et il a été transporté à l’hôpital dans un état critique. L’autre blessé, parfaitement conscient, a été soigné sur place et a également été transporté à l’hôpital lorsque son état s’est stabilisé. 
 
Le chef de la communauté druze en Israël,  Sheikh Moafaq Tarif, lors d'une cérémonie organisée au tombeau de Nebi Shueib, dans le nord d'Israël, le 25 avril 2018 (Crédit :  AFP Photo Jalaa/Marey)
Le chef de la communauté druze en Israël, Sheikh Moafaq Tarif, lors d’une cérémonie organisée au tombeau de Nebi Shueib, dans le nord d’Israël, le 25 avril 2018 (Crédit : AFP Photo Jalaa/Marey)
 
Le Cheikh Mofek (Moafaq) Tarif, chef de la communauté druze, est arrivé à l’hôpital et a déclaré : « La communauté druze a perdu aujourd’hui un jeune homme, un père de famille exemplaire, qui a été tué lors d’une mission bénévole de haut niveau pour maintenir l’ordre public et aider la police dans ses missions quotidiennes.
 
J’ai parlé avec la famille de feu Sajir. Je souhaite un prompt rétablissement au policier Amir Abu Rish, un membre de la communauté, qui a été blessé dans l’incident. Je vais demander aux enquêteurs de découvrir la vérité et leur faire confiance pour faire leur travail fidèlement. 
 
« Je Demande au public de ne pas se laisser entraîner par des informations non vérifiées et d’attendre les résultats de l’enquête »
 
 
Première publication : 10h38, 21.09.21

ynet.co.il

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :