Grande-Synthe (59) : affaire Zahra : un jugement en goutte d’eau !

Publié par

Par Jean-Marc Alcalay

Enfin, la fin…

Souvenez-vous des articles précédents[1] : une jolie fermette isolée à Grande-Synthe près de Dunkerque, ouverte sous un mode associatif en 2005, tenue et animée par des militants chiites, volontiers prosélytes dans le quartier, accueillant jusqu’à une centaine de personnes, et bien entendu antisémites, antisionistes, pro Hezbollah, pro iraniens et évidemment pro palestiniens et par conséquent, anti-israéliens…J’en passe et des meilleurs : Ils rentraient dans leurs locaux en essuyant leurs chaussures sur le drapeau israélien…

 

Puis dans le cadre de la lutte anti-terroriste et des attentats de Paris, débarquement un matin de 2018, de 200 policiers du RAID et de la BRI. Confiscation de trois armes… puis un procès (2019) : saisie de leur matériel, gel de leurs avoirs et fermeture des locaux. Condamnation donc légère du président Yahia Gouasmi et de son trésorier, Ismael Takdemt deux tristes types. Puis un autre procès (2020) pour poursuite illégales de leurs activités et… RELAXE par décision du juge en 2021 ! Puis entre-temps, toujours en 2020,  un autre procès pour non présentation des comptes de campagne pour cette candidature infamante aux élections de 2009 pendant lesquelles l’association soutenait le « Parti antisioniste » présidé par le même Yahia Gouasmi. Pendant ces mêmes élections, pas un candidat dit démocrate n’avait été choqué…La décision du juge tombe : nouvelle RELAXE ! Et, appel du parquet.

 

Donc, enfin, en date du 7 septembre 2021, comme c’était prévu, la décision du juge[2] tombe sur nos deux accusés, non pas comme un couperet, mais comme une caresse, voire une chiquenaude, comme si le juge leur tirait simplement l’oreille en leur disant « Ce n’est pas bien il ne faut pas recommencer, sinon.. », dans un contexte où débute le procès de Salah Abdeslam   (20 sont accusés et 14 présents au tribunal : 11 sont détenus, 3 laissés libres et 6 jugés par défaut dont 5 présumés morts en Irak-Syrie), et en plein battage communicationnel contre le terrorisme, l’islam-isme et l’antisémitisme.

 

Bref, les deux comparses qui ont pourtant trempé dans le financement des réseaux islam-istes avec leur implication terroriste, n’écopent que de la confiscation de leurs avoirs bancaires demandés par les douanes, soit 12 185 euros, pour le premier, et 3228 euros pour le second pour 350 opérations délictuelles comptabilisées pour Yahia Gouasmi et 157 pour Ismael Takdemt.

 

Puis encore, 3 mois de prison avec sursis pour le président et 2 mois avec sursis pour son trésorier.

Vous me direz que le juge n’a fait qu’appliquer la loi, mais que ce n’est tout de même pas cher payé ! Donc un jugement-goutte-d’eau contre le financement sinon du terrorisme, du moins de l’islam-isme. C’est vrai que ces sommes ne sont pas considérables. Ce sont aussi des gouttes d’eau, mais une goutte après l’autre, cela peut faire des sceaux entiers pour hydrater et rafraichir la nébuleuse islam-iste.

Ce jugement est aussi une douche froide pour tous ceux qui voient dans l’islam-isme une menace mondiale. Décidément, la loi a bien du retard contre ce à quoi et à qui nous sommes confrontés.

Les deux prévenus doivent bien rire et penser comme il est bon d’être jugé en France…

Jean-Marc Alcalay  

[1] Jean-Marc Alcalay,  Grande-Synthe (59) Ainsi parlait Zahra…France !, in, jForum, 7octobre 2018. Jean-Marc Alcalay,  Grande-Synthe (59). Le centre Zahra, aujourd’hui comme hier, in Lessakel, 13 février 2021. Grande-Synthe (59) : Procès terminé, procès interminable, in, Terre-des-juifs.com, 22 mars 2021. Grande-Synthe (59) : affaire Zahra, suite et faim !, in Terre-des-Juifs.com, 13 mai 1921.

[2] Ghislain Duhot « Deux « ex »-membres de Zahra condamnés pour des délits financiers », in, La voix du Nord du 9 septembre 2021, p. 12. Le signataire de l’article ne mentionne pas leurs noms, mais seulement leurs initiales. Je les ai précisés. Sans doute sont-ils des « Français de France », nouvelle qualification journalistique pour ne pas dire qu’ils sont musulmans, voire musulmans étrangers.

Laisser un commentaire