Quatre évadés de la prison de Gilboa, dont Zubeidi, arrêtés

Publié par
 

 

Une chasse à l’homme massive, pour rattraper six prisonniers palestiniens qui se sont échappés de la prison de Gilboa dans le nord d’Israël, s’est poursuivie tout au long de la semaine.

 Des Palestiniens manifestent au poste de contrôle israélien de Hawara près de la ville de Naplouse et se heurtent aux forces de sécurité israéliennes pour soutenir l'évasion des six prisonniers palestiniens de la prison de Gilboa le 8 septembre 2021. (Crédit photo : NASSER ISHTAYEH/FLASH90)
Des Palestiniens manifestent au poste de contrôle israélien de Hawara près de la ville de Naplouse et se heurtent aux forces de sécurité israéliennes, pour soutenir l’évasion des six prisonniers palestiniens de la prison de Gilboa, le 8 septembre 2021.(Crédit photo : NASSER ISHTAYEH/FLASH90)
 
Deux des six prisonniers, dont le cerveau de l’évasion, qui se sont évadés de la prison de Gilboa ont été arrêtés à Nazareth vendredi soir.
 
Des rapports ont indiqué que des habitants de la ville à majorité arabe, ont prévenu la police. Ils avaient remarqué deux hommes en train de fouiller dans les ordures, apparemment à la recherche de nourriture.
 
 
Des agents de la police du district nord ont alors capturé deux de ces détenus évadés au Mont Precipice dans la ville de Nazareth, selon un porte-parole de la police.
 

Des policiers israéliens, renforcés par la police des frontières, ont installé un barrage routier à la jonction de Jezreel sur la route 60 qui mène à Jénine, à la recherche de six prisonniers palestiniens qui se sont évadés de la prison de Gilboa il y a quelques jours. 9 septembre 2021. (Michael Giladi /Flash90)
 
La police avait retrouvé les deux suspects après qu’un citoyen a signalé au poste de police qu’ils l’avaient approché pour lui demander de l’aide et de la nourriture.
 

Al-Arida aurait été le cerveau de l’évasion. Son jeune frère Mohammed était toujours en fuite.

Les forces israéliennes se sont précipitées pour retrouver les détenus, tous considérés comme très dangereux. Ces derniers jours, les troupes israéliennes ont arrêté de nombreux membres de la famille des fugitifs, dont cinq qui ont été arrêtés dans des villages près de la ville de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, vendredi matin avant l’aube, selon les médias palestiniens.

On a dit que certains des évadés avaient réussi à pénétrer dans les zones contrôlées par les Palestiniens en Cisjordanie, tandis que d’autres se trouvaient toujours en Israël.

The six Palestinian security prisoners who escaped from Gilboa prison on Monday, September 6, 2021. Clockwise from top left: Yaqoub Qadiri, Mohammad al-Arida, Mahmoud al-Arida, Iham Kamamji, Zakaria Zubeidi, and Munadil Nafiyat (Screenshot: Palestinian Prisoners’ Media Office)

L’évasion a révélé une série d’échecs dans la prison et le ministre de la Sécurité publique Omer Barlev a déclaré jeudi qu’il avait décidé de former une commission gouvernementale pour enquêter sur l’incident.

Parmi les défaillances apparentes figuraient l’incapacité à tirer les leçons des précédentes tentatives d’évasion et plusieurs défaillances opérationnelles, notamment des tours de guet sans pilote et des gardes endormis.

Les six hommes ont creusé un tunnel depuis le lavabo de leur cellule, selon les premières conclusions du Service pénitentiaire israélien, rapportées jeudi soir par la chaîne publique Kan.

Sur cette photo fournie par le Service pénitentiaire israélien, un trou dans un sol est visible après l’évasion de six prisonniers palestiniens de la prison de Gilboa dans le nord d’Israël, le 6 septembre 2021. (Service pénitentiaire israélien via AP)

La même prison a connu une tentative d’évasion en 2014, au cours de laquelle des détenus ont tenté de creuser un tunnel sous leurs toilettes. Après cette tentative déjouée, le service pénitentiaire a renforcé cette zone avec du béton et du métal et a remplacé les cuvettes des toilettes.

Cependant, il n’a pas renforcé ou remplacé la zone équivalente sous les douches, selon le reportage.

Pour aider davantage les évadés cette fois-ci, une tour de garde surplombant la sortie du tunnel utilisé lors de l’évasion était inoccupée au moment de l’évasion de la prison, selon un certain nombre de reportages jeudi.

La sortie du tunnel n’était qu’à quelques mètres de la tour de garde. Le site d’information Ynet a déclaré que la raison pour laquelle le poste était sans personnel n’était pas claire et qu’une caméra était pointée vers l’ouverture du tunnel, mais personne ne regardait le flux vidéo.

Le journal Haaretz a rapporté que la tour était vacante depuis plus d’un mois sur ordre du commandant de la prison Freddy Ben Shitrit en raison d’un manque de main-d’œuvre. Les informations de Channel 13 ont cité des considérations budgétaires.

Dans une autre tour voisine, le gardien  dormait  pendant l’incident. La chaîne 13 a rapporté jeudi que la garde avait dit à ses commandants qu’elle avait entendu des bruits, s’était levée mais ne pouvait rien voir et s’est rendormie.

 
Les fugitifs ont essayé de se couvrir le visage pour ne pas être reconnus, a rapporté KAN.
 
Deux prisonniers qui se sont évadés de la prison de Gilboa capturés à Nazareth (Crédit vidéo : Telegram Security News)
 
 
 
Les deux prisonniers capturés s’appellent Yaquob Qadiri et Mahmoud al-Arida du Jihad islamique. La chasse aux quatre autres prisonniers est toujours en cours.
 
Les deux fugitifs capturés ont été transférés au Shin Bet pour interrogatoire, selon Ynet.
 
Deux prisonniers qui se sont évadés de la prison de Gilboa capturés à Nazareth (Crédit vidéo : Telegram Security News)
 
 
Une chasse à l’homme massive pour rattraper six prisonniers palestiniens, qui se sont échappés de la prison de Gilboa dans le nord d’Israël, s’est poursuivie tout au long de la semaine.
 
Des émeutiers palestiniens ont manifesté en solidarité avec les prisonniers évadés tout au long de la semaine.
 
En pleine escalade possivle de la violence, Tsahal a renforcé ses forces en Cisjordanie, avec quatre bataillons en se concentrant sur la région de Jénine et de la frontière avec la Jordanie.

Prison de Gilboa. Qu'est ce qui ne s'est pas bien passé? (crédit : FLASH90)Prison de Gilboa. Qu’est ce qui ne s’est pas bien passé? (crédit : FLASH90)

 
C’est une histoire en cours. Anna Ahronheim a contribué à ce reportage. 

jpost.com

Laisser un commentaire