Barel Hadaria Shmueli z’l meurt de ses blessures à bout portant

Publié par

Un agent de la police des frontières abattu dans les émeutes de Gaza meurt des suites de ses blessures

Le maintien en vie de Barel Hadaria Shmueli a pris une mauvaise tournure dimanche au centre médical Soroka de Beer Sheva.

Par  Itsik Saban et Ilya Yegorov Publié le  30-08-2021 13:49

Dernière modification : 30.08.2021 16:12

Un agent de la police des frontières abattu dans les émeutes de Gaza meurt des suites de ses blessures

Feu Barel Hadaria Shmueli, z »l | Photo: Avec l’aimable autorisation

Entre la vie et la mort pendant plus d’une semaine

Le sous-officier de la police des frontières Barel Hadaria Shmueli, qui a été grièvement blessé par un émeutier palestinien le long de la frontière entre la bande de Gaza et Israël la semaine dernière, a succombé à ses blessures lundi après-midi, après que son état a empiré dimanche.

Shmueli, 21 ans de Beer Yaakov, s’était battu pour sa vie au centre médical Soroka à Beersheba.

Le centre médical Soroka a publié lundi un communiqué disant : « Nous regrettons sa mort. Le personnel médical s’est battu pour sa vie et il a subi un certain nombre d’opérations chirurgicales pendant son hospitalisation. Malgré les efforts et en raison de sa grave blessure, le personnel a été contraint de le déclarer mort. Nous adressons nos plus sincères condoléances à la famille. »

Le Magav à nouveau endeuillé

La police des frontières a également publié une déclaration : « Nous inclinons la tête à la mémoire du guerrier le sergent d’état-major Barel Hadaria Shmueli, tombé au combat lors d’opérations au nord de la bande de Gaza. Que sa mémoire soit une bénédiction.

Le Premier ministre Naftali Bennett a déclaré lundi : « J’ai été profondément triste d’apprendre la nouvelle amère de la mort du combattant de la police des frontières Barel Hadaria Shmueli, qui a été tué en défendant Israël. Je n’ai pas assez de mots pour réconforter sa famille dans son grand chagrin.

« Barel est un combattant durant toute sa vie et un combattant jusquà sa mort. Il s’est battu pour sa vie jusqu’à la dernière minute, avec tout le peuple d’Israël, pensant à lui et priant pour lui. Je voudrais embrasser sa famille, qui a perdu ce qui leur était le plus cher », a déclaré Bennett.

Assassiné à bout portant dans l’angle mort

Une vidéo amateur du côté palestinien prise pendant les émeutes montrait un manifestant courant vers la barrière en béton et tirant trois fois avec un pistolet dans un trou utilisé par Shmueli.

La manifestation est devenue violente après que des émeutiers se sont approchés de la clôture frontalière fortifiée, lançant des pierres et des explosifs vers les soldats israéliens derrière un écran de fumée noire crachant des pneus en feu et tentant d’escalader la clôture. Se préparant à davantage d’hostilités, l’armée a déclaré avoir envoyé des forces supplémentaires dans la zone frontalière de Gaza.

Les Nazislamistes distribuent des bombons

israelhayom.com

Laisser un commentaire