AP : salaires suspendus ce mois-ci, plus dure sera la chute

Publié par

L’UE retarde le financement de l’AP ; le paiement des salaires est mis en doute alors que la crise s’aggrave

L’Union européenne a retardé de dix mois le financement de cette année à l’Autorité palestinienne.

Des manifestants palestiniens assistent à une manifestation anti-Autorité palestinienne à Ramallah le mois dernier. (Crédit photo : MOHAMAD TOROKMAN/REUTERS)
Des manifestants palestiniens assistent à une manifestation contre l’Autorité palestinienne à Ramallah le mois dernier.
(Crédit photo : MOHAMAD TOROKMAN/REUTERS)
 
L’Union européenne a retardé de dix mois le financement de cette année versé à l’Autorité palestinienne, ce qui a aggravé la crise financière de l’Autorité palestinienne et soulevé des doutes sur le paiement des salaires des fonctionnaires du mois d’août.
 
 
« La crise est très grave, et à ce stade, nous ne savons pas si nous serons en mesure de payer les salaires de ce mois », a prudemment déclaré un responsable palestinien au Jerusalem Post.
 
 
L’ Union européenne a été le plus grand donateur de l’Autorité palestinienne, fournissant 150 millions d’euros pour les allocations sociales, y compris les salaires des employés tels que les enseignants et les travailleurs de la santé.
 
 

Gratter ses propres fonds : y en a t-il hormis l’argent détourné?

Cette année, pour la première fois, l’UE n’a pas fourni ses 150 millions d’euros traditionnels pour ces salaires en temps opportun, invoquant des raisons techniques.
 
 
L’UE pourrait fournir des fonds d’ici octobre, laissant l’Autorité palestinienne gratter ses propres fonds de tiroir dans le but de financer les salaires d’août.
 
 
Le paiement des salaires des fonctionnaires pour juin et juillet a été retardé de plusieurs jours en raison de la crise, a souligné le responsable.
 
 

Banques : Niet aux prêts, la maison ne fait plus crédit

« Les banques disent qu’elles ne peuvent plus nous accorder de prêts parce qu’elles ont atteint le maximum de ce qu’elles sont autorisées à donner », a déclaré le responsable.
 
 
La crise actuelle est directement liée à la forte baisse de l’aide étrangère, a-t-il expliqué.
 
Un porte-parole de l’UE a déclaré que « le paiement des allocations sociales aux familles palestiniennes vulnérables et les salaires des fonctionnaires relèvent de la responsabilité de l’Autorité palestinienne, et non de l’Union européenne ».
 
 
« L’Autorité palestinienne est parfaitement consciente depuis des mois que le financement de l’UE en 2021 serait retardé pour des raisons techniques », a déclaré le porte-parole.
 

Ramallah faut porter le chapeau de ses incompétences à l’Europe

« Conformément à notre communication avec l’Autorité palestinienne, le retard de notre soutien annuel aux Palestiniens devrait durer jusqu’en octobre 2021. L’Autorité palestinienne – comme toute autorité publique responsable – doit planifier sur la base des flux de revenus auxquels elle a accès, y compris quand il sait que la générosité des donateurs peut être retardée », a expliqué le porte-parole.
 
 
Le responsable palestinien a noté qu’il y avait d’autres facteurs à l’œuvre. Il y a eu une baisse significative de la collecte des impôts (les contribuables européens sont la principale vache à lait des Palestiniens : c’est la djizîa due par le Dhimmi), une augmentation des dettes envers les banques et la crise économique résultant de la propagation du COVID-19 et de sa variante Delta.
 
La crise est également causée par la déduction par Israël de centaines de millions de shekels du montant payé par l’Autorité palestinienne aux familles de terroristes emprisonnés ou tués par Israël.
 

Les Arabes ont des obligations… que paient l’Europe et l’Amérique

Un autre responsable de l’AP a déclaré que le gouvernement basé à Ramallah espérait recevoir plus de 200 millions de dollars d’aide étrangère au cours des six premiers mois de cette année. En réalité, cependant, l’Autorité palestinienne a reçu moins de 35 millions de dollars au cours de la période, aggravant encore la crise financière.
 
Nous avons lancé des appels urgents aux donateurs pour qu’ils remplissent leurs obligations envers le peuple palestinien», a déclaré le responsable au Jerusalem Post . « Les pays arabes, comme vous le savez, ne nous ont pas donné un dollar l’année dernière. Nous nous appuyons désormais sur les Américains et les Européens (comme par hasard).
 

Laisser un commentaire