La victoire talibane encourage tous les djihadistes du Moyen-Orient

Publié par
 

« Il y a une crainte d’un bain de sang émanant du régime taliban en Afghanistan et il y aura des vagues islamistes au Moyen-Orient. »

« Je ne m’appuierais pas sur la « bonté » des talibans sur aucune question : parler d’un « gouvernement de transition » est une ineptie, ce ne sera pas le cas. Entretien spécial

Le mollah Baradar Akhund, un haut responsable des talibans, assis avec un groupe d’hommes, fait une déclaration vidéo, dans cette image fixe tirée d’une vidéo enregistrée dans un lieu non identifié et publiée le 16 août 2021. Réseaux sociaux / via REUTERS

Il n’y a aucune chance pour un changement dans la politique et la conduite de l’organisation talibane parce que sa politique  sunnite radicale est l’essence de son existence, et elle a gagné.

 

On craint un bain de sang. Les grandes vagues se feront sentir dans tout le Moyen-Orient, car la victoire des talibans sur les États-Unis est un grand jour pour les djihadistes du monde entier, qui voient la grande puissance mondiale fuir pour ne pas risquer sa vie.

Micky Aharonson, experte en sécurité nationale, chercheure à l’Institut de stratégie et de sécurité de Jérusalem et ancienne chef de la division des relations étrangères au Conseil de sécurité nationale, a déclaré à IsraelDefense : le monde entier en est témoin et voit juste ce qui se déroule, ces dernières heures, et cela encourage les radicaux partout dans le monde. »

 

Micky Aharonson est pessimiste quant aux déclarations en Occident qui n’ont rien à voir avec la réalité afghane : la Maison Blanche a parlé de la place des talibans dans la « communauté internationale », et le porte-parole de l’UE a appelé les talibans à « s’intégrer aux normes internationales », sans quoi les talibans seraient « isolés », comme si cela leur importait!.

« C’est ridicule, car c’est un régime ivre de sa jeune gloire et prêt à exécuter froidement tout contrevenant.

Je suis aussi très inquiète en tant que femme : la situation des femmes sous le régime taliban est extrêmement grave. La moitié des étudiants en Afghanistan étaient des femmes, c’est fini maintenant. On a tout à craindre de l’abandon des femmes qui ont travaillé pour les Américains ou d’autres Occidentaux. On ne peut pas ignorer que le régime taliban subsiste grâce au trafic de drogue pour financer son gouvernement.

Aharonson dit que les talibans ont saisi d’énormes quantités d’armes occidentales fournies à l’armée afghane : cette armée a abandonné les armes, qui sont tombées aux mains des talibans. On sait que des soldats de l’armée afghane ont traversé la frontière et se sont enfuis en Iran avec leurs armes et leur équipement par peur des talibans. « Je ne m’appuierais sur la bonté des talibans sur aucune question : parler d’un « gouvernement de transition », ce ne sera pas le cas.

C’est incroyable que des experts ont dit au président Biden que les talibans prendrait le contrôle de l’Afghanistan dans les 90 jours, car cela n’a pris que quelques jours.

Mickey Aharonson développe ce que pourraient être les relations talibano-iraniennes : « Les talibans et l’Iran ne sont certainement pas amis. Au contraire, les talibans ont un profond ressentiment contre le régime chiite Iranien.

En revanche, la possibilité d’une coopération entre ceux qui ont un rival commun, l’Occident, ne doit pas être exclue. La prise de contrôle de l’Afghanistan par les talibans n’augure rien de bon pour l’avenir des pourparlers sur le nucléaire avec l’Iran, qui sont bloqués à Vienne.

« La prise de contrôle est un grand jour pour les djihadistes. On- peut déjà en relever les réactions : le Hamas a salué la prise de contrôle des talibans, tandis qu’en Syrie l’une des organisations extrémistes a déclaré que les talibans avaient sauvé l’honneur des musulmans dans le monde.

« Les Américains vont maintenant essayer de redorer leur blason dans les discussions sur l’accord nucléaire à Vienne, mais je ne pense pas qu’il y ait beaucoup d’espoir de progresser sur la question. Ici, les talibans ont participé à des pourparlers au Qatar, et qu’en- ont -ils tiré là-bas ? C’est une situation tragique. »

 

Aharonson pense que le régime taliban en Afghanistan fera en sorte de briser l’isolement du pays : la Chine, la Russie et l’Iran (malgré la répulsion chiite-sunnite) coopéreront. La Russie, en revanche, redoute le passage de musulmans sunnites qui se joignent aux talibans sur son territoire, ce qui pourrait attiser les populations locales en Russie.

Alors qu’à l’autre bout du monde, aux États-Unis, il y a un gouvernement qui hisse les drapeaux des droits de l’homme, des droits des femmes et de l’égalité, un gouvernement qui refuse d’utiliser la force militaire en dehors de ses frontières, et ici face à Washington, l’Afghanistan est sous le pire régime existant de nos jours.

israeldefense.co.il

2 commentaires

Laisser un commentaire